En ce moment
 
 

Sarah, infirmière de Herstal, remerciée par... Luke Skywalker (vidéo): "Il m'a fallu du temps pour m'en remettre!"

 
CORONAVIRUS
 

Le personnel de soins de santé est applaudi chaque soir en Belgique par de nombreux citoyens. Mais Sarah et Céline ont encore reçu un petit supplément venu des États-Unis. La force est désormais avec ces deux femmes, fans de Star Wars. "Juste extraordinaire !", s'émerveille l'une d'entre elle.

"Salut tout le monde, c'est Mark Hamill ici. Nous nous retrouvons à devoir affronter des défis que nous n'avions jamais rencontrés auparavant. Mais je dois vous dire que je trouve beaucoup d'inspiration dans les fans compatissants, désintéressés et courageux, de notre famille Star Wars. Nombre d'entre vous se sont mobilisés pour aider, spécialement ceux en première ligne qui font face à de nouveaux et dangereux risques chaque jour" commence l'interprète de Luke Skywalker, le personnage principal des trois premiers épisodes de la célèbre saga de science-fiction. L'acteur, plus tout jeune (il a désormais 68 ans), a rendu hommage dans une vidéo à des membres de club Star Wars du monde entier. "Vous avez été nombreux à répondre à l'appel des pays et des communautés pour mener ce combat et offrir la chose unique que les fans de Star Wars semble inspirer mieux que n'importe qui d'autre: l'espoir" poursuit-il alors que défilent les photos et les noms de ces héros de la lutte contre le coronavirus qui ne se déroule pas dans une lointaine galaxie mais ici sur Terre. Parmi ceux-ci, deux femmes belges: Céline Letor et Sarah Kozmin. "Juste extraordinaire !", nous a écrit cette dernière via le bouton orange Alertez-nous. Encore dépourvu d'hologramme, nous l'avons appelée avec un simple téléphone.

sarah-kozmin

celine-letor

"J'ai vu la vidéo sur ma tablette en rentrant du travail, je n'en revenais pas, il m'a fallu du temps pour m'en remettre", raconte cette infirmière du service de gériatrie de la clinique André Renard à Herstal en province de Liège. La jeune femme de 29 ans a travaillé dans l'unité Covid de son établissement. Elle raconte son métier avec simplicité et humilité. "Nous avons des isolements infectieux toute l'année", commence-t-elle. Mais, ajoute-t-elle, les mesures de précaution contre le coronavirus sont plus importantes avec notamment le port de la visière ou de masque FFP2 d'habitude seulement porté dans les cas de tuberculose. D'autre part, le matériel était rationné et les visites restent interdites. Ces changements "techniques et relationnels" compliquent le travail, dit Sarah. Un travail qu'elle dû arrêter après avoir contracté la maladie. Elle est maintenant de retour depuis quelques semaines.

Depuis cinq ans, la jeune femme peut compter sur son club belge Star Wars pour "s'évader" comme elle dit. "C'est un passe-temps sur le côté qui me déconnecte de l'hôpital. Dans le club, on est plus de 3000, il y a aussi bien des Flamands que des francophones et des germanophones, on est tous ensemble", dit cette passionnée de Star Wars depuis 20 ans. Son club est celui des "Mandalorian", des chasseurs de prime qui n'apparaissent pas dans les films mais bien dans une série télévisée de l'univers Star Wars dont la diffusion a commencé aux États-Unis en novembre dernier  sur la plateforme Disney+. Sarah a fabriqué sa propre armure de Mandalorienne qu'elle porte lors de rassemblement de fans : "J'essaie d'aller à un maximum de conventions (NDLR: rassemblement de fans) en Belgique", dit-elle.

Mais comment Sarah de Herstal s'est-elle retrouvée dans les remerciements de Luke Skywalker ? Le club principal basé aux États-Unis a eu l'idée de demander aux membres qui exercent un métier de première ligne dans la lutte contre Covid-19 d'envoyer une photo. Le but était de les poster régulièrement en guise d'hommage. L'infirmière a donc transmis la sienne sans jamais penser une seconde "que ça arriverait jusque chez Mark Hammil, c'était vraiment une grosse surprise" raconte celle dont le large sourire d'émerveillement perce dans la voix à l'autre bout du fil. Il est vrai qu'entendre Luke dire que "vous n'êtes pas seulement nos protecteurs, mais aussi une inspiration pour chacun d'entre nous à découvrir le héros en nous-même" et conclure "que la force soit avec vous" n'est pas banal. Difficile de faire mieux pour s'évader du quotidien.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires