En ce moment
 
 

Paul et Ivanne se sont lancés dans la production de friandises BIO pour rongeurs et lapins: "Tout est cultivé à la ferme"

 
 

Paul, 30 ans, et sa compagne Ivanne, 28 ans, sont deux agriculteurs très soucieux du respect de l'environnement. Ils ont donc choisi de développer un produit encore très peu répandu : du foin et des friandises bio pour les animaux. Permaculture, emballages respectueux de l'environnement, produits bio et transmission de valeurs qui leurs sont chères, ils ont cherché à avoir une démarche cohérente de A à Z.

"Je prône une agriculture biologique et respectueuse de la nature. Orienté dans le courant de la permaculture, nous commercialisons du foin et des friandises à destinations des lapins et des petits rongeurs. Nous ne commercialiserons que ce que nous produirons et nous ne produirons pas si cela doit dégrader la terre", nous a écrit le jeune agriculteur via le bouton Alertez-nous.

Installé à Martigné-sur-Mayenne, dans le pays de la Loire en France, Paul est né et a vécu à la campagne. Il a suivi une formation agricole (qu'il poursuit encore aujourd'hui), et dispose également d'un diplôme en comptabilité. "Au sein de l'exploitation, je m'occupe de tout l'aspect agricole et commercial", explique-t-il. Son épouse, Ivanne, 28 ans, est diplômée en marketing et communication. Raison pour laquelle elle s'occupe de cet aspect du projet : "création et suivi du site internet, publications sur les réseaux sociaux, etc."

"Une herbivore mange de l'herbe !"

C'est donc en couple que Paul et Ivanne gèrent l'exploitation familiale et commercialisent les fruits et légumes déshydratés pour animaux. Leur business, qui prend peu à peu de l'ampleur, est né de leur passion pour la nature.

"Nous sommes des amoureux des animaux, nous avons 2 chiens, 3 chats, 2 moutons, 1 vache, 1 cheval, et 1 poney. Leur donner de la nourriture correspondant à leur fonctionnement est une évidence pour nous : un herbivore mange de l'herbe ! C'est de là que l'idée a émergé", raconte l'agriculteur-entrepreneur.

Déjà propriétaires de petits rongeurs (lapin et cochons d'Inde) lorsqu'ils étaient étudiants, ils se sont questionnés sur ce qu'ils leur donnaient à manger.

"Comme la plupart des gens, nous leurs donnions des granulés, car nous n'avions pas trouvé d'alimentation saine. Plus tard, dans notre exploitation, nous avons remarqué qu'on avait souvent un surplus de foin (trop de quantité pour la vache, le mouton, ...) et nous avons alors eu l'idée de proposer aux gens une alimentation saine pour les petits animaux de compagnie", raconte Paul.

Bien renseigné sur les goûts des animaux de par la formation de Paul et leur expérience avec les rongeurs, le couple a mis moins d'un an pour lancer son projet.

Il a fallu lancer les cultures de fruits et légumes pour les petits animaux et créer un site internet. "Nous avons ouvert notre boutique en ligne il y a seulement 6 mois. Il est très difficile de se faire une place sur le web face au géant de l'industrie, mais petit à petit nous perçons", se réjouit le cultivateur.

Une démarche écologique jusqu'à l'emballage

Leur produit : du foin et des friandises pour petits animaux, mais également de petits accessoires comme des échelles pour lapins, cochons d'inde, hamster, chinchilla, ...

"Nous voulions mettre en valeur le coté naturel des friandises, explique Paul. Il s'agit de fruits (pêches, nectarines, prunes, pommes, ...), de légumes (topinambour, carotte, betterave, ...) et d'herbes (pissenlits, fleurs de tilleul, ...). L'ensemble de nos friandises sont cultivés à la ferme puis coupées en morceaux et déshydratées. Si le temps le permet, nos friandises sont séchées à l'air libre et le cas échéant, elles sont déshydratées dans un déshydrateur".

Sur le site de la Ferme Nature et Bio, des explications sont apportées sur les besoins des animaux et la composition des produits. Le couple tient à cet aspect didactique.

D'autre part, tout le processus de fabrication se fait à la ferme et même le conditionnement se veut respectueux de l'environnement: "Le foin est ensaché à la main dans des sacs en coton bio et les friandises sont également ensachées à la main dans des sachets en papier à faible grammage."

L'importance du respect de la nature 

Le concept est plutôt novateur et le concept de Paul et Ivanne se veut cohérent jusqu'au bout.

"À ma connaissance, nous sommes les seuls en France à proposer de la vente directe pour ce type de produit, cela est encore plus vraie avec la certification de l'agriculture biologique. La méthode de production consiste à utiliser ce que nous offre la nature ! Nous produisons dans le respect total de l'environnement et de la biodiversité. Nos produits sont 100% naturels et certifiés bio."

Pour parvenir à un tel résultat, c'est toute la façon de cultiver qui a été repensée.

"Nous cultivons donc du foin en prairie permanente avec un système de pâturage tournant sur 4 hectares. Nous avons également une partie, dite maraîchage, pour cultiver nos légumes et nos herbes aromatiques, ainsi qu'une parie en verger où se trouvent nos arbres fruitiers", décrit Paul.

Au niveau de l'infrastructure, il a fallu investir : "Du matériel agricole (tracteur, etc.) pour la manutention du foin, un déshydrateur pour les friandises, et dans de l'électroportatif pour la fabrication de nos accessoires", ajoute-t-il.

Objectif commercial et... pédagogique

Pour l'instant, Paul et Ivanne ne vivent pas encore de leur activité, mais ils sont très optimistes : "je pense que d'ici 2 ans cela sera possible", lance le cultivateur.

Ivanne se charge de faire connaître leur activité à travers tout le pays via les réseaux sociaux, mais aussi le référencement sur les moteurs de recherche. Leur clientèle étant répartie aux 4 coins de France, une boutique en ligne a été créée.

Mais leurs publications sur Facebook et Instagram n'ont pas toutes vocation commerciale : "Nous avons à cœur de partager également nos valeurs concernant la nature et les animaux. Nous aimons à croire que nous apportons une touche pédagogique dans nos publications", insiste enfin Paul.

 ferme-nature-bio-2
 
 




 

Vos commentaires