En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: les propriétaires de logements de vacances peuvent-ils bénéficier de l'indemnité wallonne?

Coronavirus en Belgique: les propriétaires de logements de vacances peuvent-ils bénéficier de l'indemnité wallonne?
©GOOGLE IMAGES
 
RTL INFO répond à vos questions
 

Le coronavirus en Belgique a provoqué un fort ralentissement de l’économie. En période de confinement et de distanciation sociale, de nombreux secteurs sont à l’arrêt. Malgré des indemnités annoncées par le gouvernement Wallon, entreprises et indépendants s’inquiètent pour leur activité. Jacques, gérant de gîtes se demande quand il pourra rouvrir à la clientèle et s’il pourra bénéficier d’aides financières.

"Depuis quelques jours, je n’ai aucune nouvelle concernant le tourisme, j’ai l’impression que le gouvernement oublie ce secteur" s’inquiète Jacques via notre bouton orange Alertez-nous. Gérant d’un gîte dans les environs de Durbuy, il dit ne pas avoir droit à l’indemnité versée par la région wallonne aux indépendants victimes de la crise économique engendrée par l’épidémie de coronavirus.

> CORONAVIRUS en Belgique: toutes les infos

Si "les hôtels peuvent rester ouverts mais sans accès au bar, restaurant (salles communes) et espaces récréatifs", "les logements récréatifs et touristiques (gîtes, campings, centre de vacances B&B, AirBnb, …) sont fermés", comme l’ont indiqué les services publiques de Wallonie dès le début de la crise à la fin du mois de mars.

Pour venir en aide aux petites et micro entreprises directement impactées par ces mesures prises par le Conseil national de sécurité, le gouvernement wallon a décidé d’octroyer une indemnité forfaitaire compensatoire dès le 27 mars.

Ce mercredi, le gouvernement a finalement décidé d’élargir cette aide de 5.000 euros à de nouveaux secteurs touchés par la crise. Les garages, les salles de spectacles, les salles de sports et de loisirs, les centres équestres ou encore les salles de cinéma pourront désormais y prétendre.

RTL Info a soumis le cas de Jacques au cabinet du ministre wallon de l’Économie Willy Borsus. Ce dernier affirme que le secteur touristique était déjà concerné par le premier volet des mesures, compte tenu de l’impact direct sur son économie.

Pour pouvoir bénéficier d’une indemnité, les entreprises et indépendants concernés doivent suivre la procédure sur la plateforme dédiée indemnitecovid.wallonie.be. "Auberges pour jeunes, centres et villages de vacances, gîtes de vacances, appartements et meublés de vacances, chambres d'hôtes" figurent bel et bien parmi les secteurs éligibles.

Toutefois, pour de nombreux propriétaires, les gîtes sont une activité annexe. Dans ce cas, il n'y a pas d'indemnité prévue, précise le cabinet du ministre. Le problème peut également se présenter pour les ASBL qui par définition sont des organisations à but non lucratif. "Nous entrons en action dans les secteurs de l’économie pour venir en aide aux entreprises et aux indépendants", rappelle le cabinet du ministre. Ainsi, les organismes souhaitant bénéficier des indemnités mises en place par le gouvernement wallon doivent être inscrits à la Banque-carrefour des entreprises

 




 

Vos commentaires