En ce moment
 
 

Attention ARNAQUE: "Je reçois des SMS me disant que j'ai droit à une indemnité de 200€, motif coronavirus"

Attention ARNAQUE:
 
CORONAVIRUS
 

Le coronavirus en Belgique (voir les dernières infos) est également l'occasion pour les escrocs de jouer sur une nouvelle corde sensible: celle de votre potentielle fragilité financière si vous ne pouvez plus travailler.

Vous êtes nombreux à recevoir des SMS ces derniers jours, émanant du SPF (Service Public Fédéral) Finances. Mais vous êtes devenus prudents. "Attention ! Je reçois un SMS en néerlandais me disant que j'ai droit à une indemnité de 200€ et quelques pour payer mes factures d’eau et d’énergie en utilisant le motif du coronavirus. Je pense que c’est une arnaque", nous a écrit par exemple Mohamed, de Bruxelles, via le bouton orange Alertez-nous.

D'autres SMS semblant provenir de la même équipe d'escrocs n'évoquent pas un remboursement, mais le contraire: une dette. "Ce doit être un message frauduleux: je n'ai pas de dette et il y a un numéro bizarre qui m'envoie ce SMS, comme quoi je dois payer mes dettes aux services des finances. Qu'est-ce que vous en pensez ?", s'interroge pour sa part Mateo, de Bruxelles également.

SMS

Une vague d'arnaques depuis le début de l'année

Il s'agit effectivement de tentatives d'arnaque assez grossières, via SMS. Le ministère des Finances les a repérées depuis le début de l'année. Et dernièrement, elles semblent avoir été en partie modifiées pour évoquer des remboursements suite au coronavirus.

"Le SPF Finances met en garde contre des SMS frauduleux qui circulent actuellement. Ces SMS vous demandent de rembourser une prétendue dette envers le SPF Finances. Ne répondez jamais à de telles demandes !", prévient l'institution.

"Le SPF Finances ne vous réclamera jamais de paiement via un SMS ! Effectuer un paiement au SPF Finances est uniquement possible via les moyens suivants : en ligne via MyMinfin ; par virement sur l'un de nos comptes officiels dont la structure est la suivante BEXX 6792 XXXX XXXX ; dans l'un de nos infocenters. Vous voulez vérifier si vous avez une dette envers le SPF Finances ? Rendez-vous sur MyMinfin", précise le SPF.

Origine néerlandaise ?

Parmi les captures d'écran envoyées par nos lecteurs, la plupart des SMS (envoyés depuis des numéros exotiques de Guadeloupe ou d'Arabie Saoudite) renvoient vers des sites déjà fermés par les autorités. L'un d'eux était cependant encore actif :

 

La page web qui s'ouvre a fait frémir le logiciel antivirus de RTL (voir ci-dessous). Elle utilise effectivement les logos du SPF Finances. En néerlandais car l'arnaque semble bien provenir des Pays-Bas, et il est question d'un paiement d'une quinzaine d'euros vers une société hollandaise (MediaMedics BV). Cette entreprise, quand on tape son nom dans Google, est liée à plusieurs plaintes de paiement illicite, notamment via PayPal.

Bref, à éviter, comme toute demande spontanée de paiement via SMS…

Enfin, nous avons reçu une autre forme d'arnaque liée au coronavirus: celle utilisant l'opérateur postal bpost. "J'ai reçu un mail que soit disant bpost réclamerait 1 euro car mon paquet et en quarantaine, est-ce une arnaque ?", nous a écrit un lecteur, joignant une copie de l'email (voir ci-dessous). Il s'agit bien entendu d'une tentative pour lui dérober quelques euros. Il est essentiel, avec un email, de regarder l'adresse email exacte de l'expéditeur, en appuyant sur les trois petits points ou sur une petite flèche qui dévoilera les détails (car on peut tous créer une adresse email et prétendre s'appeler bpost). 

bspot

 




 

Vos commentaires