En ce moment
 
 

Tentative de matricide à Jambes: il roue de coups sa mère de 80 ans pour "un motif futile"

Tentative de matricide à Jambes: il roue de coups sa mère de 80 ans pour
©Belga
 
 

Le parquet de Namur a réclamé, jeudi devant le tribunal correctionnel de Namur, une peine de prison de trois ans assortie d'un sursis probatoire de cinq ans à l'encontre d'un homme suspecté d'avoir voulu tuer sa mère le 14 juillet 2018 à Jambes. Le parquet demande la requalification des faits en coups et blessures volontaires sur une personne vulnérable.

C'est pour un motif futile que le prévenu s'en est pris ce jour-là à sa mère, avec qui il vivait et qui était âgée de 80 ans. Il avait consommé de l'alcool et des stupéfiants quand il a commencé à la rouer de coups de poing et de pied. La scène aurait duré plusieurs heures et il aurait également frappé la victime avec un tisonnier. L'octogénaire est parvenue à s'extraire de l'habitation pour appeler les voisins à l'aide, couchée sur le sol, dans le jardin. Pour les experts qui ont examiné le prévenu, celui-ci est caractériel et présente une intolérance à la frustration qui entraîne un risque de récidive conséquent. Constituée partie civile, l'avocate de l'administratrice de biens de la victime réclame 5.273 euros. Remettant en cause l'intention homicide dans le chef du prévenu, le ministère public a demandé la requalification de la tentative de meurtre en coups et blessures volontaires sur une personne vulnérable. Le parquet requiert une peine de trois ans assortie d'un sursis probatoire de cinq ans comprenant un suivi concernant l'alcoolisme et les pulsions violentes du prévenu. L'avocat du prévenu demande également au tribunal que la tentative de meurtre ne soit pas retenue et plaide un sursis probatoire pour son client. Jugement le 26 mars.




 

Vos commentaires