En ce moment
 
 

Des élèves d’une classe d’Andenne doivent se rendre en Italie: les parents inquiets à cause du coronavirus

 
 

Des élèves d’une classe d’Andenne doivent se rendre dans le nord de l’Italie. Ils partent en classe de neige. Compte tenu de la propagation du coronavirus (covid-19), les parents sont très inquiets.

Son équipement fin prêt, Jersey se réjouissait de partir skier avec ses camarades d’école. Mais au vu des récentes nouvelles, elle préfère rester à la maison.

"J’aimerais bien mais je veux pas, pour ne pas l’attraper [le coronavirus, Ndlr]. Sinon je vais être à l’hôpital et j’ai pas envie", confie Jersey, élève de l’institut Sainte Begge

Le voyage est prévu dans six jours. Sa maman est, elle aussi, très inquiète.

"Les enfants partent en Italie lundi, la semaine prochaine. On est un peu inquiets parce que là ils sont déjà maintenant à quatre morts. Il y a je ne sais pas combien de villes qui sont confinées", raconte Christelle, maman de Jersey.

En cette période de vacances, l’école de Jersey est fermée. Personne donc pour lui dire si le voyage est annulé ou non. Mis à part un message sur les réseaux sociaux qui se veut rassurant, dans un groupe de parents d’élève.

Les stations de ski ne sont pas concernées par la mise en quarantaine. Elles se trouvent en fait à 200 kilomètres de la zone de confinement.

"Entre le mort du premier foyer, qui a eu avec le coronavirus et le lieu où ils partent en vacances, il y a à peine 200 kilomètres. C’est un pareil qu’entre le centre du pays jusque la mer. Là, ça commence à nous faire un peu peur", témoigne Christelle.

L’échevin de l’enseignement d’Andenne indique que des contacts sont en cours près du ministère des affaires étrangères, des écoles concernées et du voyagiste. Après concertation, il communiquera auprès des parents.




 

Vos commentaires