En ce moment
 
 

Pas un seul flocon de neige sur les Hautes Fagnes: comment les gérants de stations de ski s'en sortent? (vidéo)

 
 

Il n'y a toujours pas de neige sur le plateau des Hautes Fagnes. C'est pourtant la garantie d'une saison réussie. Comment la région gère-t-elle cette absence de neige?

Nos reporters Vincent Jamoulle et David Muller se sont rendus sur la piste de ski alpin d'Ovifat ce mercredi. Sur place, ils ont pu observer l'absence presque totale de neige. Le site est géré par une asbl. Sans skieurs, pas de rentrée d'argent pour payer les frais fixes, c'est-à-dire 30.000 euros environ par an. "Nous avons dû faire un emprunt pour nos canons à neige que nous devons rembourser plus les frais constants, que ce soit les assurances, les cabines à haute tension, l'entretien la réparation, etc.", explique le gérant de l'asbl.
ski-1

Pour atteindre l'équilibre financier, il faudrait 10.000 visiteurs par saison, soit une fréquentation équivalente à une semaine de congé de Carnaval enneigée. "Heureusement, nous sommes organisés en asbl, donc notre personnel, ce sont des bénévoles, ou des étudiants, des pensionnés, sinon ce ne serait pas possible", dit le gérant.

Les réserves financières permettront de passer un hiver sans neige, mais pas deux d'affilée. Les loueurs de matériel de ski alpin ou ski de fond sont souvent des privés. Les frais fixes sont moins élevés et quelques jours de neige seulement suffisent à éviter des pertes financières. Ils ont tous des occupations professionnelles autres, à côté.

Quant à la fréquentation des gîtes, elle est en hausse. L'absence de neige n'est pas un problème. "Les gens viennent autant pour se promener et profiter de la nature, ils viennent de toute façon", dit un tenancier.

Il y a 60 ans, l'enneigement dans les Fagnes durait en moyenne deux mois et demi. Selon les climatologues, dans 50 ans, cette moyenne ne devrait plus être de quelques jours.




 

Vos commentaires