En ce moment
 
 

Jamoigne a les pieds dans l'eau après les fortes pluies, la province de Luxembourg en ALERTE DE CRUE

 
 

Plusieurs cours d'eau de la province du Luxembourg se trouvaient mardi en alerte de crue, indiquait la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques wallonne (DGO3) sur son site. Certains cours d'eau des provinces de Hainaut, Namur et Liège étaient pour leur part en pré-alerte.

En province du Luxembourg, la Semois, la Chiers, la Vierre et leurs affluents ont été placés en phase d'alerte de crue après les précipitations abondantes de ces derniers jours. Les niveaux d'eau y sont à la hausse et devraient atteindre leur maximum en cours de journée, prévoit la DGO3, qui précise que la vigilance est de mise. Le reste de la province était en pré-alerte, tout comme celles de Hainaut, Namur et Liège. Les niveaux de la Haute Sambre, de l'Eau Blanche, de l'Eau Noire, du Viroin, de la Haute Meuse, de la Lesse, de l'Ourthe, de Lhomme, de la Sûre, de l'Amblève, de l'Our et de leurs affluents y sont globalement orientés à la hausse. Selon les prévisions actuelles, leur maximum devrait être atteint pendant la journée.


Dans le sud de la province, plusieurs caves ont été inondées. La commune de Jamoigne, où se sont rendus nos journalistes Fanny Linon et Alain Hougardy, est l'une des plus touchées. Difficile de se déplacer mais certains trouvent des solutions alternatives, un habitant circule dans les rues en stand up paddle.

Les riverains semble tout de même sereins. Sur le pas de sa porte, une habitante observe l'eau couler à quelques mètres de sa maison : "Ça ne fait pas tant de litres que ça, l'eau sera sur la route demain. Elle ne viendra pas plus haut, il ne faut pas se tracasser". "C'est pas catastrophique", se rassure une voisine. Plus inquiète, une automobiliste reste prudente : "C'est à la limite, s'il pleut encore 24 à 48 heures, l'eau risque d'aller à l'intérieur".  

122 interventions dans la nuit

Les riverains ont reçu des sacs de sable de la commune. Les pompiers sont intervenus dans plusieurs habitations de la province cette nuit. "On a reçu les premiers appels hier un peu avant 21 heures, explique le capitaine de la zone incendie Luxembourg, Stéphane Thiry. La majorité des appels concernent des vidanges de caves et des vidanges au niveau des avaloirs de voirie. Au total, on a reçu à peu près une centaine d'appels concernant ce type de mission et l'activité de la nuit correspond à 122 interventions".

Selon les riverains, des inondations comme celles-ci sont rares ces dernières années : "Très très rare maintenant. Mais avant, c'était assez récurrent. C'était 3 ou 4 fois par an que l'eau venait sur la route".

chiny-route-inondee

grapfontaine


  

 



 

Vos commentaires