En ce moment
 
 

Avec la douceur de l'hiver, les batraciens sortent en avance: un risque pour leur survie

 
 

Vous les avez peut-être vus dans vos jardins ou sur les routes ces derniers jours… Grenouilles, tritons et crapauds sont de sortie, notamment en Gaume. Pourtant, ces batraciens sortent habituellement de leur hivernation au mois de mars… Mais avec la météo très douce, certains font déjà leur apparition. Ce qui n’est pas sans risque.

"Les grenouilles sortent, arrivent dans les mares et puis il gèle, explique Jean-Luc Mairesse, gestionnaire des réserves Natagora Lorraine. S'il gèle un petit peu, elles passeront à travers la glace. Mais dès qu'il y a 2 ou 3 centimètres de glace, une grenouille ne passe pas à travers. Or, elles doivent sortir respirer. Grenouilles, crapauds, tritons surtout, doivent pouvoir aller chercher de l'air à la surface. Et on a eu énormément de grenouille mortes il y a quelques années à cause de ce phénomène là".

Ce phénomène n'est pas rare mais reste inquiétant. Natagora y est attentif et organise chaque année l’opération "Grenouilles sur les routes". Des volontaires se mobilisent pour les aider à traverser. L’événement permet de sauver plus de 50.000 batraciens par an.




 

Vos commentaires