En ce moment
 
 

Verviers: des membres de deux familles s'affrontent en pleine rue au mépris des règles de distanciation

Verviers: des membres de deux familles s'affrontent en pleine rue au mépris des règles de distanciation
© Belga
 
 

Deux individus, un Verviétois de 19 ans et un Disonais de 21 ans, ont été interpellés jeudi après-midi dans le cadre de l'enquête relative aux échauffourées survenues mercredi soir dans le quartier d'Hodimont lors desquelles un Disonais de 28 ans a été blessé au bras à l'aide d'un couteau, a-t-on appris auprès du Procureur du Roi de Division de Verviers, Gilles de Villers Grand Champs.

Mercredi vers 20 heures, une première altercation est survenue, Pont du Chêne, entre membres de deux familles déjà en froid. Une personne a été blessé au bras par un de ses opposants lequel a utilisé un couteau. Trois personnes, dont une a été formellement identifiée, sont impliquées dans cette rixe.

Le conflit s'est ensuite déplacé rue d'Hodimont où des proches de la victime s'en sont alors prises à leur tour au clan adverse. Menaces et échanges de coups ont été actés par les forces de l'ordre arrivées en nombre pour ramener le calme dans un quartier transformé en lieu de rassemblement à la suite de cette flambée de violence.

Des dizaines de personnes, présentes dans les rues sans masques et sans respecter la distanciation sociale imposée par le gouvernement fédéral dans le cadre des mesures COVID-19 ont été priées de regagner leur domicile. La police a poursuivi son enquête. Des auditions ont été menées afin de faire la lumière sur les faits.

Deux personnes arrêtées

Jeudi en cours d'après-midi, deux individus ont été interpellés dans le cadre de l'enquête. Le premier, un Verviétois de 19 ans, est poursuivi pour coups et blessures avec incapacité et port d'arme prohibés pour son implication présumée dans la première scène. Le second, un Disonais de 21 ans, doit lui répondre de coups simples dans la deuxième bagarre.

Les deux suspects seront déférés dans les prochaines heures devant un magistrat qui demandera ou non un mandat à leur encontre. L'enquête judiciaire se poursuit afin d'identifier et d'interpeller d'autres protagonistes, informe le parquet qui sollicite de la population le respect des règles de confinement.




 

Vos commentaires