En ce moment
 
 

Gros Incendie à l'aéroport de Liège cette nuit, dans un hangar à côté de 18 millions de litres de kérosène

 
 

Une hangar d’aviation de 600 m2 s’est enflammé pour une raison encore inconnue. Le hangar se trouvait juste à côté du parking du terminal où les visiteurs se garent habituellement. A l’intérieur on trouvait notamment du kérosène que les pompiers ont vite évacué. Il n'y a pas de blessé et les vols ont déjà repris normalement après une brève interruption.

Un important incendie a touché l'aéroport de Liège dans la nuit de mercredi à jeudi. Vous étiez très nombreux à nous le signaler via notre bouton orange Alertez-nous, mercredi dès 22h30. Le feu qui a ravagé un hangar a été maîtrisé assez rapidement. Et heureusement, car il y avait à côté de 9 cuves contenant chacune 2 millions de litres de carburant. 

L'incident n'a pas fait de victime mais les dégâts matériels sont "importants", selon le porte-parole de Liege Airport, Christian Delcourt. Le bâtiment, un grand hangar qui appartient à la Société Wallonne des Aéroports (SOWAER), était occupé par la compagnie américaine Western Global, et par la société Aéroservices, qui s'occupe de la maintenance de l'aéroport. Il abritait uniquement du matériel comme des groupes électrogènes, des pneus d'avions et d'autres pièces de la petite aviation. Un avion qui se trouvait dans un hangar mitoyen n'a pas été touché et a pu être préservé. 

En raison de l'incendie, dont les dégagements de fumée étaient conséquents, trois vols ont été déroutés. Mais depuis que le foyer a été maîtrisé par les services incendies, les autres vols, principalement FedEx et TNT, ont pu reprendre normalement.


 
 

Matériel et bureaux

Les dégâts occasionnés dans le bâtiment B30, entre le terminal passager et la partie pétrolière de l'aéroport, sont importants. "A notre arrivée, un hangar de plus ou moins 600 mètres carrés était complètement enflammé. La difficulté, c'est qu'il était à proximité des réserves de kérosène", nous a expliqué Carl Ihoucine, lieutenant des pompiers.

"Notre objectif était de protéger ces réserves et d'éviter que l'incendie ne parte sur d'autres bâtiments. L'incendie a été maîtrisé après deux bonnes heures, et nous avions une cinquantaine d'hommes sur place. Nous avions déclenché un plan rouge interne pour avoir un renforcement de personnel".

Les pompiers sont restés toute la nuit. "Il y a eu une surveillance à partir de 1h du matin pour éteindre les petits points chauds, et une équipe du matin va les remplacer". Ce matin, "une société spécialisée va être appelée pour déblayer les tôles effondrées pour atteindre les derniers foyers, il faut démonter la charpente. Il y en a encore pour une partie de la journée" :

Pas d'avion

Aucun appareil n'aurait été endommagé, certains qui étaient dans le hangar de maintenance ont toutefois été évacués, selon Manuel Dony, le bourgmestre faisant fonction de la commune de Grâce-Hollogne, où l'aéroport est installé à Bierset.

L'incident, qui n'a pas fait de blessé, ne pose pas de risque pour la population locale, a aussi assuré M. Dony. La sécurité sur le site a été garantie, a ajouté le bourgmestre qui souligne le professionnalisme des services qui ont coordonné l'opération, à savoir les pompiers, la protection civile, la police aéroportuaire et locale.

La cause de l'incendie reste à déterminer.

Le hangar sera détruit

Des experts se sont rendus sur les lieux vers 11h00. Le bâtiment sera détruit après expertise sur ordre des pompiers. Les pertes économiques ne sont pas encore connues. Les activités de l'aéroport ont pu reprendre normalement.




 

Vos commentaires