En ce moment
 
 

Un septuagénaire poignarde sa femme à Lens: blessée à la gorge, elle est en danger de mort

 
 

Un homme de 70 ans a donné un coup de couteau lundi après-midi à son épouse, qui a été touchée au niveau de la carotide. Ses jours sont en danger. Le mari a été privé de liberté et inculpé de tentative de meurtre. Les raisons de l'acte sont encore à préciser. 

D'après les voisins, les disputes étaient régulières au sein du couple. La police de la zone Sylle et Dendre est descendue sur les lieux et a interpellé l'individu. Selon le parquet de Mons, la victime a été atteinte à la gorge, au niveau de la carotide et ses jours sont en danger. L'homme a été privé de liberté et devrait être présenté devant un juge d'instruction à Mons mardi dans l'après-midi pour tentative de meurtre.

Une hausse significative de la violence 

Dans une zone de police proche, on constate une tendance: on dénombre plus de faits de violence après le calme apparent du confinement. A-t-il fait monter une certaine pression qui explose aujourd'hui? "Ça a certainement joué effectivement. Mais pour des femmes qui étaient déjà victimes avant le confinement, l'isolement et la proximité n'ont pas arrangé les choses. On est doublement attentifs désormais", nous explique Vincent Dascotte, criminologue à la police boraine.

Le parquet de Mons constate une hausse significative dans toutes les sphères. Les faits sont aussi plus graves comme à Wasmes où un conflit de voisinage a dégénéré. Une personne a été grièvement blessée après avoir reçu une balle dans la tête pour une place de parking. "On constate une évolution sociologique. Il y a plus d'agressivité. Au niveau des auteurs, on constate qu'ils sont de plus en plus jeunes", souligne le criminologue. 




 

Vos commentaires