En ce moment
 
 

Deux bandes rivales s'affrontent à Marchienne-au-Pont, 50 personnes impliquées: 3 blessés dont une policière

 
 

Deux bandes rivales issues de la communauté des gens du voyage, connues des services de police, se sont affrontées hier vers 21h. Un différend familial serait à l'origine de ce qui a tourné à l'affrontement avec les forces de l'ordre. Plusieurs équipes de police sont intervenues.

Un affrontement a eu lieu entre une cinquantaine de personnes, ce mardi aux alentours de 21h à Marchienne-au-Pont, route de Mons. Deux bandes rivales issues de la communauté des gens du voyage, bien connues des services de police, se sont affrontées. Selon les premiers éléments recueillis sur place, un différend familial serait à l'origine de l'affrontement. Par chance, une patrouille de police Covid-19 passait par là. Elle a immédiatement demandé des renforts. Une vingtaine d'équipes (Charleroi, ChateletBruhaut) ont été dépêchées sur place. Les policiers ont été pris à partie lors de leur intervention.

"On a eu deux clans qui se sont affrontés. Ils étaient une cinquantaine de personnes. Dans ce genre de milieu, on n'aime pas recourir à la justice pour régler ses problèmes donc on en arrive à des scènes qui sont parfois surréalistes. Dans ce milieu, il est fréquent d'avoir des tensions familiales entre les différents clans", a expliqué Mevlut Turk, avocat pénaliste.



Quatre personnes ont été privées de liberté à l'issue de cet affrontement. Un individu a également fait l'objet d'une arrestation judiciaire après avoir été aperçu avec une hache en main, nous renseigne le porte-parole de la police de Charleroi, David Quinaux. 

"Il y a toute une série d'infractions qui viennent en cascade. Ca démarre d'un trouble sur la voie publique qui correspond à une contravention et puis vous avez les infractions qui relèvent du code pénal. Des coups et blessures qui peuvent être simples, des coups et blessures qui peuvent être aggravés, et aggravation au niveau de la peine s'il y a une incapacité qui est une incapacité permanente, et vous avez également des menaces puisqu'on a utilisé une hache", a précisé Michaël Donatangelo, avocat pénaliste.

 

Selon les informations de notre correspondant, deux personnes participant à cet affrontement ont été blessées. Une policière aurait également été blessée au cours de cette bagarre. La route de Mons a été fermée.


© Fabian Vanhove




 

Vos commentaires