En ce moment
 
 

Un cas de Covid 19 dans une école communale de Mouscron: la Ville n'impose pas de quarantaine, "la scolarité des enfants peut se poursuivre"

Un cas de Covid 19 dans une école communale de Mouscron: la Ville n'impose pas de quarantaine,
 
CORONAVIRUS
 

Alors que plusieurs écoles ont fermé leurs portes (voir notre article) après la confirmation de cas en leur sein, d'autres écoles adoptent une réaction plus mesurée. 

C'est le cas sur le site éducatif Pierre de Coubertin à Mouscron. Transparente, la Ville (il s'agit d'une école communale, donc elle fait office de Pouvoir Organisateur) a expliqué dans le détail la situation. 

"Vendredi dernier, en matinée, une enseignante de l’école communale Pierre de Coubertin, à Mouscron, annonçait à sa direction qu’un membre de sa famille vivant sous le même toit venait d’apprendre qu’il avait contracté le coronavirus. De suite, cette enseignante a été écartée. Dimanche midi, elle a constaté des symptômes pouvant laisser penser qu’elle aussi avait contracté le virus. Lundi, elle était testée. Le résultat est aujourd’hui connu : il est positif", peut-on lire dans un communiqué. 

En accord avec plusieurs acteurs concernés, la commune a décidé de ne pas fermer l'école. Il ressort d'une réunion avec des professionnels de la santé que: "Pour les enfants, il n’y a pas de quarantaine obligatoire, le risque étant évalué comme faible. L’institutrice ayant scrupuleusement respecté les gestes barrières et le port du masque d’une part, et le fait qu’il se soit écoulé à peu près 48 h entre le dernier contact avec les enfants et les premiers symptômes nous permet de qualifier ce contact de contact à bas risque".

Pour les adultes, "pas davantage de quarantaine obligatoire. On parle ici aussi de contacts à faible risque".

"Toutes ces personnes doivent néanmoins continuer à accorder une attention particulière aux mesures d’hygiènes (lavage main, port de masque…), respecter les règles de distanciation, suivre leur température corporelle et rester attentives aux symptômes qui pourraient apparaître dans les 14 jours suivant le contact présumé".

Suivant ces avis médicaux, la Ville de Mouscron "n’impose pas de mesure de quarantaine ni à la classe de l’enseignante testée positive, ni aux autres enfants de l’école, pas davantage aux enseignants. La scolarité des enfants peut donc se poursuivre, dans cette école, jusqu’au 30 juin".

Une réaction plus mesurée, donc, qui rejoint les recommandations émises par le Docteur Yves Van Laethem (voir notre article). 

 




 

Vos commentaires