En ce moment
 
 

"Il y a 25 centimètres d'eau dans la maison": Wiers, dans l'entité de Péruwelz, se réveille les pieds dans l'eau après une mini-tempête

 
 

Raclettes et bottes sont de rigueur ce mardi matin pour les habitants de Wiers, dans l'entité de Péruwelz. Le village a été balayé lundi en fin de journée par une mini-tempête et des pluies diluviennes.

25 à 30 centimètres d'eau se sont accumulés sur les routes et dans les caves ; les avaloirs ont été bouchés par des coulées de boue.

"Il y a 25 centimètres d'eau dans la maison", nous a expliqué Vincent Palermo, bourgmestre de Péruwelz. "Ça s'est vraiment concentré sur Wiers". Petite éclaircie: "dans ce genre de tristesse et de malheur, il y a les voisins qui s'entraident. Je viens de sortir d'une maison où c'est le papa d'une jeune fille qui a été inondée qui a terminé, qui passe à la maison voisine".

13 interventions des pompiers

Les pompiers de la zone Wapi ont officiellement opéré 13 interventions lundi, entre 17h00 et 18h30, indique ce mardi matin le dispatching de la zone de secours de Wallonie picarde. Les pompiers des casernes d'Antoing et de Péruwelz sont restés sur place jusque minuit afin de procéder à des vidanges de caves et au nettoyage des avaloirs bouchés par des coulées de boue.

"C'est une opération très longue. On pompe l'eau mais après, il faut bien la remettre autre part. Ce n'est pas facile", précisent les services de secours.

Rappelés et présents dès lundi soir sur le terrain, des membres du personnel technique de la ville de Péruwelz sont à nouveau sur les lieux ce mardi matin afin de procéder au curage d'une série d'avaloirs qui ont été bouchés par des coulées de boue venant des champs. 

Image envoyée par des riverains :


 
 

Images prises par notre journaliste, sur place ce matin :



© Sébastien De Bock
 




 

Vos commentaires