En ce moment
 
 

La famille de la petite Mawda demande que le policier soit poursuivi pour meurtre (vidéo)

La famille de la petite Mawda demande que le policier soit poursuivi pour meurtre
 
 

La famille de la petite Mawda, tuée par balle lors d'une course-poursuite avec la police en 2018, estime que les faits devraient être requalifiés. Ils demandent des poursuites pour meurtre.

Audience express, ce vendredi, à la Chambre du Conseil de Mons. Les parties civiles dans l'affaire Mawda ont demandé une requalification des charges contre le policier, pour qu'il soit accusé de meurtre. Mawda, une petite fille kurde de 2 ans, avait trouvé la mort en 2018, touchée par les balles d'un policier lors d'une course-poursuite. Le policier visait le pneu de la camionnette. 

"Ils estiment qu'il s'agirait d'un meurtre ou de coups et blessure volontaires ayant provoqué la mort sans intention de la donner", explique Laurent Kennes, l'avocat du policier incriminé. "Nous le contestons, surtout qu'il n'y a pas de contestations sur la manière dont les faits sont présentés par mon client", précise ensuite l'avocat.

"Le policier n'a pas voulu tuer Mawda, mais il a tiré volontairement sur une camionnette remplie de migrants, ce qui a mis des vies en danger. Nous estimons qu'il y a une infraction volontaire", répond Selma Benkhelifa, avocate des parents de Mawda. L'audience devant la Chambre du Conseil de Mons a été reportée au 8 juillet. 




 

Vos commentaires