En ce moment
 
 

Frédéric a décidé de reconfiner son café à Charleroi dès ce vendredi pour la sécurité de ses clients

Frédéric a décidé de reconfiner son café à Charleroi dès ce vendredi pour la sécurité de ses clients
© Facebook Nautilus
 
 

Le café "Nautilus" à Charleroi n'ouvrira pas ce vendredi. Son patron, Frédéric Rousseau, a décidé de le fermer temporairement par précaution afin d'éviter des risques de contamination à ses clients. 

Le dernier Conseil National de Sécurité a inquiété le patron. Il y a vu une forme de "régression" dans le déconfinement et un discours alarmiste. Pour la sécurité de tous, il préfère fermer tant que la situation sanitaire n'est pas meilleure. "J'ai pris connaissance du dernier Conseil National de Sécurité (CNS) mercredi et je l'ai trouvé assez alarmiste et pas du tout en phase avec ce que je pensais dans une phase de déconfinement. J'ai plutôt senti ça comme une menace plutôt que comme un assouplissement", a expliqué le Wallon sur les ondes de Bel RTL.

"Je me suis rendu compte aussi qu'il y avait des notions que je ne maîtrisais pas du tout à savoir les super-spreaders (les gens qui transmettent une infection à un grand nombre de personnes) et le fait que des gens, qui étaient ensemble et pas tracés, pouvaient bien évidemment colporter la maladie. Pour mes clients avant tout et pour la population jeune qui était pour la première fois évoquée lors du CNS, je trouvais juste de fermer", a précisé le cafetier.




 

Vos commentaires