En ce moment
 
 

Double infanticide à Erquelinnes: "Jamais on n'aurait cru qu'elle aurait pu faire ça"

 
 

Dans le petit village de Hantes-Wihéries, où une mère de famille a tué hier deux de ses trois enfants et blessé grièvement le 3ème, c'est l'incompréhension et la tristesse qui règnent.

Marie vit à une rue du lieu du drame : "Je suis maman d'une petite fille de 4 ans et j'en attends un 2ème. C'est difficile en tant que maman de se dire qu'on peut arriver à faire ça à ses enfants. C'est dur. (…) C'était une maman de l'école. Quand on se voyait, c'était une femme joviale, souriante, toujours le sourire aux lèvres. Jamais on n'aurait cru qu'elle aurait pu faire ça. Jamais, jamais, jamais."

Marc, un voisin, connaissait bien la famille. "Hier au soir je suis parti faire mon petit tour dans mon jardin, et j'avais les larmes aux yeux quand je suis passé devant la propriété derrière. Je me suis dit que je ne verrai plus les enfants. C'étaient des enfants gais, joviaux, vraiment très très gentils. Et eux aussi étaient très gentils. Je crois que c'est un couple sur lequel il n'y a rien à dire quoi. (…) Avec le recul, on se dit qu'on aurait dû parler un peu plus" avec la maman.

De nombreux habitants ont préféré ne pas s'exprimer face caméra. Tous étaient très tristes. Et un homme résumait l'incompréhension qui règne : "On ne pense jamais que ça va arriver des affaires comme ça chez nous hein, dans les petits villages comme ça où tout le monde se connaît."




 

Vos commentaires