En ce moment
 
 

Le monde politique réagit à la disparition d'Ilse Uyttersprot: "Sa mort nous affecte tous fortement"

Le monde politique réagit à la disparition d'Ilse Uyttersprot:
©BELGA
 
 

Nous l'avons appris plus tôt dans la journée, l'ancienne bourgmestre d'Alost Ilse Uyttersprot a été retrouvée assassinée. Le monde politique réagit à sa tragique disparition.

"La mort d'Ilse Uyttersprot nous affecte tous fortement", a ainsi déclaré le président du CD&V Joachim Coens après l'annonce du décès de l'échevine CD&V d'Alost. "Quelle terrible nouvelle. (Je souhaite) beaucoup de force à la famille et aux proches", a-t-il commenté sur Twitter. Uyttersprot et Coens se connaissaient bien ayant siégé ensemble au sein des Jeunes CD&V.

D'autres figures du parti ont aussi réagi. La ministre flamande Hilde Crevits a exprimé son "incrédulité" face à la nouvelle. "Nous avons étudié le droit ensemble pendant 5 ans à l'UGent et vécu tant d'années en politique ensemble. Courage à la famille et aux amis", a-t-elle commenté.

Son collègue de parti Wouter Beke, ministre flamand du Bien-être, a aussi exprimé toute sa compassion sur Twitter.

Le ministre de la Justice Koen Geens parle, lui, d'un drame horrible. "Il n'y a pas de mots pour cela. Chère Ilse, tu nous manqueras tant. Tu étais si engagée pour Alost et le CD&V".

D'autres personnalités politiques non chrétiennes-démocrates ont aussi réagi. Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a ainsi exprimé sa consternation et ses condoléances. Bart Somers (Open Vld) évoque, lui, une nouvelle inimaginable. Au nom de tout le MR, son président Georges-Louis Bouchez a lui aussi témoigné de son soutien à la famille et aux amis de la victime.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires