En ce moment
 
 

Enlèvement d'un garçon de 13 ans à Genk: le suspect âgé de 44 ans fixé ce samedi

Enlèvement d'un garçon de 13 ans à Genk: le suspect âgé de 44 ans fixé ce samedi
 
 

Dans l'enquête sur l'enlèvement d'un garçon de 13 ans à Genk, un suspect comparaît aujourd'hui devant un juge d'instruction. Il s'agit du mari de la soeur du cerveau présumé du kidnapping.

Le suspect âgé de 44 ans dans l'affaire de l'enlèvement d'un garçon de 13 ans de Genk, comparaîtra ce samedi devant un juge d'instruction, a indiqué vendredi soir le parquet de Limbourg. Une suspecte de 21 ans a par ailleurs été libérée.

E.L. a été arrêté jeudi, tout comme la soeur du cerveau présumé de l'enlèvement Khalid Bouloudo. Le suspect, âgé de 44 ans, est le mari de cette dernière. Au total, huit hommes et deux femmes ont été arrêtés pour avoir pris en otage ce mineur, qui a été détenu pendant 42 jours. Le garçon a été déplacé à plusieurs reprises. Il a ainsi été caché dans trois endroits et peut-être aussi dans la maison parentale de Khalid Bouloudo à Maaseik. Les parents vivent actuellement au Maroc. La police technique et scientifique y a effectué une recherche de traces.

Un islamiste extrémiste impliqué

La sœur, S. Bouloudo, âgée de 39 ans, a été arrêtée et placée sous mandat d'arrêt vendredi. La seconde suspecte, âgée de 21 ans, a également dû comparaître devant un juge d'instruction jeudi, qui a décidé vendredi de la libérer, a annoncé vendredi soir le parquet du Limbourg. L'homme de 44 ans est donc Lahoussine E., le beau-frère de Kahlid Bouloudo.

Il a été membre de l'organisation terroriste Groupe Islamique Combattant Marocain (GICM), à l'origine des attentats de Madrid et de Casablanca. L'État belge a été condamné à lui verser 6.500 euros de dommages et intérêts parce que la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg a jugé qu'il avait bénéficié d'un procès inéquitable. Il avait été reconnu coupable d'implication dans des attaques terroristes sans preuve évidente.




 

Vos commentaires