En ce moment
 
 

Enlèvement d'un garçon de 13 ans à Genk: la libération conditionnelle d'un des suspects révoquée après de nouveaux éléments

Enlèvement d'un garçon de 13 ans à Genk: la libération conditionnelle d'un des suspects révoquée après de nouveaux éléments
©Belga
 
 

La libération conditionnelle de Mohamed L., un des suspects dans l'affaire de l'enlèvement d'un garçon de treize ans à Genk, a été révoquée après l'apparition de nouveaux éléments incriminants, a indiqué mardi son avocat, Gino Houbrechts. L'homme avait été libéré sous conditions il y a deux semaines.

Une somme de 400 à 500 euros, qui est soupçonnée de faire partie de l'argent de la rançon, aurait été trouvée en sa possession. Le prévenu avait été libéré sous conditions après sa première présentation au juge d'instruction, mais ce dernier est revenu sur sa décision. Tout comme Lahoussine El Haski et Samira Bouloudo, Mohamed L. devrait comparaître devant la chambre du conseil mardi, après son arrestation. Lahoussine El Haski a été transféré de la prison de Bruges mardi matin, pour comparaître devant la justice de Tongres. Son avocat, qui dit ne voir aucun indice sérieux de sa culpabilité dans le dossier, a demandé la libération, lors d'une audience à la chambre du conseil. La défense a affirmé n'avoir vu le nom de son client que sur trois pages, dans un dossier qui en compte plus de 1.500. Son client, lui, nie toute implication. Il est pourtant suspecté d'être une figure de proue de l'organisation criminelle à l'origine de la prise d'otages du garçon, qui a été détenu pendant 42 jours.




 

Vos commentaires