En ce moment
 
 

Coronavirus: des parents paniqués dans une école de Wevelgem où une enseignante a donné des cours avant d'être testée positive

 
 

À Wevelgem, huit personnes sont infectées par le coronavirus. Il s'agit d'un couple, de leurs enfants et des partenaires de leurs enfants. Ce groupe revient d'un voyage de ski passé dans le nord de l'Italie, nous apprend ce matin le site de HLN.  Pour le moment, ils se portent tous bien. Seuls, quelques membres de la famille présentent des symptômes bénins.

Tout a commencé lorsque l'un des membres de la famille a commencé à se sentir mal. La mère de famille a alors effectué quelques recherches en ligne sur le coronavirus. Quelques jours plus tard, le couperet est tombé. Tout le groupe a été contrôlé et est infecté par le virus. Ils sont tous désormais en quarantaine.

Mais ce qui est plus inquiétant, c'est que l'un des membres de ce groupe enseigne dans une école primaire de Wevelgem et a repris le travail début de semaine ne sachant pas qu'il était contaminé.

La direction de l'établissement a envoyé un communiqué aux parents mercredi soir les informant de la situation. L'école conseille aux enfants et au personnel non malade de rester attentifs aux symptômes. 

Les autres membres de la famille sont également allés travailler ces derniers jours. L'Agence pour les soins et la santé mène une enquête sur les contacts qu'ils ont pu avoir.

L'article de nos confrères souligne deux éléments non-anodins: premièrement, tous les membres de la famille ont souhaité être testés par précaution, même ceux qui ne présentaient pas de symptômes et ils ont tous été testés positifs. 

Deuxièmement, le gouvernement ne pensait pas que c'était nécessaire de tous les tester parce que, certes, ils avaient skié dans le nord de l'Italie, mais pas dans une zone considérée à risque.

Notre journaliste Arnaud Gabriel était sur place dans le RTLINFO13H. Il nous expliquait qu'une réunion extraordinaire avait lieu ce jeudi avec les autorités de la commune et des experts médicaux.  Jan Seynhave, bourgmestre de Wevelgem nous révélait les conclusions des discussion: "On parle avec les docteurs de Wevelgem pour régler cela. Tout est clair. Les enfants, leurs parents, les collègues de l'école peuvent se rendre chez les différents docteurs de la commune. On va examiner la situation et, si nécessaire, effectuer des tests."

Quelles sont les consignes à suivre si on présente des symptômes et qu'on revient d'une région avec des cas déjà recensés ?

Les consignes sont les mêmes pour tout le monde. Une personne qui présente de symptômes grippaux en général : apparition brutale de température (à partir de 38 ), signes respiratoires, dyspnée (difficulté respiratoire) etc. qui revient d’une région à risque (nord de l’Italie, pays asiatiques, le département de l’Oise en France…) dans laquelle elle a séjourné dans les 14 jours. Dans ce cas-là, il faut prendre des précautions particulières: il faut téléphoner au médecin généraliste, surtout ne pas se rendre aux urgences parce que là on va entrer en contact avec un tas d’autres personnes, si jamais on est porteur du virus on va le diffuser. Donc téléphoner au médecin, lui expliquer la situation et le médecin soit ira à domicile, soit fera venir le patient à un moment où il n’y a personne dans sa salle d’attente.

Quels sont les groupes à risque ?

Les groupes à risque sont les personnes âgées et les personnes fragilisées (maladies chroniques).

Où trouver des explications sur le coronavirus ?

Il y a deux sites internet:

www.sciensano.be
www.info-coronavirus.be

Un numéro vert est également activé: 0800 14 689




 

Vos commentaires