En ce moment
 
 

Le bourgmestre d'Ixelles révolté par les incidents de dimanche: "C'était des petits casseurs qui avaient un seul objectif, voler"

  • Le bourgmestre d''Ixelles révolté: "Des petits casseurs"

  • Manifestation anti-racisme: un risque pour la santé ?

  • Manifestation anti-racisme: Georges-Louis Bouchez est notre invité

  • Manifestation anti-racisme: Philippe Close critiqué

 
 
 

Ce lundi matin, au lendemain des incidents survenus sur sa commune où des délinquants ont détruit du mobilier urbain et piller des commerces, le bourgmestre Christos Doulkeridis a regretté que ces "petits casseurs" aient terni la manifestation contre le racisme dont ils ont profité alors que celle-ci venait de s'achever. "C'est une honte
Une petite bande a décidé que la manifestation ne devait pas être une action pacifique. Ils sont venus pour casser. J'ai essayé de dialoguer mais il y avait un petit groupe qui voulait vandaliser, c'était des petits casseurs qui avaient un seul objectif: voler", a-t-il déclaré. Ces dégradations tombent particulièrement mal pour des magasins qui ont souffert du confinement ainsi que pour les établissements horeca qui pouvaient enfin rouvrir aujourd'hui après plusieurs mois d'une fermeture financièrement douloureuse.

"Les commerçants, ça fait combien de temps qu'ils en bavent ? Aujourd'hui, c'est le 1er jour de reprise, on n'avait pas besoin d'avoir ce genre d'actes", a regretté le maïeur avant de regarder vers l'avant. "Ce qui est important maintenant, c'est de repartir, ne laissons pas à ces casseurs le soin de choisir l'image à retenir de cette période", a-t-il considéré.

Enfin, le bourgmestre a rappelé qu'il y avait hier de nombreux enfants qui ont assisté à des faits violents. "Plein de familles sont choquées. Je ne sais pas si ces casseurs se rendent compte de qui ils agressent quand ils commettent ce genre d'actes", a-t-il dit.




 

Vos commentaires