En ce moment
 
 

Hélicoptère au-dessus de Woluwe-Saint-Pierre: que se passe-t-il?

Hélicoptère au-dessus de Woluwe-Saint-Pierre: que se passe-t-il?
 
 

"Voitures de police et hélicoptère à proximité de Woluwe-Saint-Lambert. Que se passe-t-il?" Vous êtes nombreux à nous envoyer des messages via Alertez-nous pour signaler la présence hélicoptère et de la police sur l'Avenue de Tervuren à Woluwe-Saint-Pierre. Renseignement pris, des rassemblements sont en cours devant l'ambassade d'Azerbaïdjan. Des membres de la communauté azérie et de la communauté arménienne manifestent. La zone de police Montgomery nous a confirmé sa présence sur place.

Ces rassemblements font suite au conflit Arménie-Azerbaïdjan qui a éclaté depuis plusieurs jours.

Les combats entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont débuté dimanche à la frontière nord entre ces ex-républiques soviétiques, faisant au moins 17 morts selon le bilan officiel. Les belligérants, qui s'accusent mutuellement d'avoir lancé les hostilités, ont fait état d'une situation plus calme vendredi après quatre jours d'affrontements.

Le ministère de la Défense azerbaïdjanais a indiqué dans un communiqué que les "zones habitées n'étaient pas bombardées" malgré une "situation qui reste tendue dans l'ensemble". Les autorités arméniennes ont rapporté de leur côté des "tirs sporadiques d'armes de différents calibres de la part des forces azerbaïdjanaises" au cours d'une nuit "relativement calme".

"Actuellement, la situation est calme, il n'y a pas de tirs", a indiqué Artsroun Hovhannisian, un porte-parole du centre de presse gouvernemental arménien. Les deux pays sont en conflit depuis des décennies autour du Nagorny-Karabakh, une région sécessionniste d'Azerbaïdjan soutenue par l'Arménie et théâtre d'une guerre au début des années 1990 ayant fait 30.000 morts.

Les récents affrontements ont cependant lieu loin de ce territoire, à la frontière nord entre les deux Etats, une escalade rare.




 

Vos commentaires