En ce moment
 
 

Anderlecht: une fête clandestine rassemble 500 personnes, la police est intervenue

Anderlecht: une fête clandestine rassemble 500 personnes, la police est intervenue
©Facebook/Marouane Msaddaq
 
 

Une fête clandestine a été organisée samedi soir rue Dante à Anderlecht. Celle-ci a rassemblé quelque 500 personnes.

Des images publiée par un internaute sur les réseaux sociaux montrent que les fêtards n'ont pas été discrets. Ils se sont retrouvés autour d'un grand feu et de la musique s'est faite entendre. La zone de police Bruxelles Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest) confirme être intervenue vers 5h du matin pour demander aux participants de quitter le terrain vague.

"Nous avons dialogué avec les organisateurs de la fête, et les personnes ont obtempéré avant de se disperser", indique la porte-parole. Aucun PV n'a été dressé par la police. Il s'agirait du premier rassemblement de ce type depuis le début de la crise sanitaire.

Les rassemblements sont toujours interdits en Belgique, compte tenu des mesures décidées pour ralentir la propagation du coronavirus. Un événement un peu similaire s'est produit à Ixelles, également dans la nuit de samedi à dimanche. Des centaines de personnes se sont retrouvées sur une place pour assister à un concert improvisé. La police a procédé de la même manière: disperser les personnes et leur rappeler l'intérêt du respect des règles destinées à maîtriser l'épidémie de Covid-19.




 

Vos commentaires