En ce moment
 
 

La Dyle, la rivière qui traverse le Brabant wallon devenue une véritable décharge à ciel ouvert

 
 

La Dyle, la rivière qui traverse le brabant wallon, est polluée par de nombreux déchets. Un vieux vélo a notamment été repêché ce week-end. Ce mardi, c'était un tas de vitres. On en recense 10 tonnes au kilomètre. Les repêchages nécessitent une grosse intervention, à la fois des services communaux, et de l'ASBL Aer Aqua Terra, active dans le Brabant wallon pour nettoyer les rivières.

"On avance très lentement dans les rivières car c'est vraiment une accumulation, il y a des sous-couches, déplore la responsable de l'ASBL. Quand on sort une énorme pièce, il n'est pas rare d'en trouver une autre dessous, et encore une autre". Deux types de déchets sont principalement recensés. Les plus récents comme les nombreuses lingettes, des sachets, des canettes, des bouteilles, etc. D'autres déchets datent parfois de plusieurs dizaines d'années. "En fouillant la rivière, on retrace l'histoire de la province", explique l'ASBL.

157 mètres cubes, 30 tonnes

Entre 2017 et 2019, Aer Aqua Terra a parcouru 4 kilomètres de rivière. L'ASBL a récolté 157 mètres cubes de déchets, soit près de 30 tonnes. Elle explique aussi que leur mission n'est dans aucune attribution des gestionnaires de cours d'eau. En plus de nettoyer la rivière des déchets présents, l'ASBL veille à ce qu'aucun autre ne s'y retrouve en sensibilisant les citoyens à ne pas polluer. D'autant qu'il est difficile d'attraper les pollueurs, ils laissent en général peu de preuves derrière eux.

La police locale de Wavre assure faire de ces incivilités une priorité pour 2020. Plusieurs actions sont prévues sur le terrain. Une réunion aura lieu avec la station d'épuration et les acteurs de terrain pour améliorer la qualité de l'eau, le 6 février. Des patrouilles pédestres contrôlent le terrain et des procès verbaux sont dressés. Des caméras mobiles supplémentaires seront également déployées.

Un pollueur pris en flagrant délit risque une amende de plusieurs dizaines de milliers d'euros et est sommé de réparer son infraction environnementale en nettoyant la Dyle des déchets déversés.




 

Vos commentaires