En ce moment
 
 

L'AGL demande à l'UCLouvain d'abandonner purement et simplement l'utilisation de TestWe

L'AGL demande à l'UCLouvain d'abandonner purement et simplement l'utilisation de TestWe
 
 

(Belga) L'assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) demande à l'Université catholique de Louvain (UCLouvain), à la suite des problèmes ces derniers jours lors de deux tests à blanc, d'abandonner purement et simplement de l'utilisation du logiciel d'examen à distance TestWe. L'UCLouvain reconnait les problèmes techniques rencontrés par les étudiants et explique qu'ils étaient dus à une surcharge des serveurs lors de deux tests à blanc. Une quarantaine d'examens impliquant un grand nombre d'étudiants seront dès lors organisés via d'autres plateformes.

L'AGL pointe le stress que ces soucis ont engendré pour les étudiants et estime que la décision des autorités académiques de l'UCLouvain est actuellement insatisfaisante, puisqu'il est question de se passer de TestWe uniquement pour certains examens. "Nous demandons l'abandon pur et simple de l'utilisation de Testwe et d'enfin se diriger vers une sobriété technologique. Les tests blancs des derniers jours et les bugs qu'ils ont engendrés font pâtir l'ensemble des étudiants. Même les personnes n'ayant pas subi trop de problèmes se demandent s'ils seront les suivants, et si dans leur cas, ce sera un examen qui tombera", indique l'association étudiante dans un communiqué émis mercredi. L'UCLouvain précise de son côté que les examens qui impliquent un trop grand nombre d'étudiants seront organisés via des plateformes que les étudiants connaissent mieux, notamment Teams et un autre logiciel déjà utilisé comme support de cours. Par contre, l'Université indique aussi que TestWe a déjà fonctionné pour l'organisation d'une dizaine d'examens jusqu'à présent. Mercredi matin encore, pour 350 étudiants de médecine-dentisterie, un examen via TestWe a été organisé sans rencontrer le moindre problème. L'UCLouvain affirme également être consciente du stress engendré pour les étudiants: il a été demandé aux professeurs de tenir compte, lors des délibérations, de la situation des étudiants qui ont rencontré un souci technique lors des deux tests à blanc qui ne se sont pas bien passés. (Belga)




 

Vos commentaires