En ce moment
 
 

Rugby: l'Afrique du Sud ne jouera pas à domicile cette année

Rugby: l'Afrique du Sud ne jouera pas à domicile cette année
Le directeur général de la Fédération sud-africaine de rugby Jurie Roux lors d'un point-presse à Londres, le 25 septembre 2017Glyn KIRK
 
 

Les champions du monde sud-africains n'accueilleront aucun test-match cette année en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi Jurie Roux, directeur général de la Fédération sud-africaine de rugby, au cours d'un point-presse en visio-conférence.

Les matches internationaux de juillet contre l'Ecosse et la Géorgie ont déjà été annulés et des rencontres du Rugby Championship contre l'Argentine, l'Australie et la Nouvelle-Zélande étaient programmées pour août et septembre.

Roux n'a toutefois pas exclu la possibilité de jouer des matches à l'étranger plus tard dans l'année.

Une version revue du Rugby Championship, qui se tiendrait uniquement en Nouvelle-Zélande, est à l'étude et des négociations sont en cours pour une tournée en Europe, a-t-il précisé.

Les triples champions du monde doivent affronter l'Italie, l'Irlande, la France et le pays de Galles au cours du mois de novembre.

Concernant le Super Rugby, compétition qui oppose des franchises cinq pays, Roux a par ailleurs estimé que les Néo-Zélandais ne pouvaient prendre seuls la décision de modifier le format de la compétition.

La Nouvelle-Zélande a annoncé la semaine dernière la création d'une nouvelle compétition l'an prochain, incluant des clubs d'Australie et des Iles du Pacifique, mais pas d'Afrique du Sud et d'Argentine.

"Il y a un accord légal avec la Sanzaar (le consortium qui gère le Super Rugby, ndlr), et quiconque ne le respectait pas serait tenu pour responsable", a indiqué Roux.

L'édition 2020 a été suspendue en mars à cause de la pandémie, et la Nouvelle-Zélande et l'Australie ont depuis démarré des compétitions nationales.

Au 20 juillet, l'Afrique du Sud comptait 373.628 cas confirmés de Covid-19 pour 5.173 morts alors que la pandémie n'a pas encore atteint son pic dans de le pays le plus affecté d'Afrique.




 

Vos commentaires