En ce moment
 
 

Nouvelles mesures sanitaires en France: voici les changements si vous devez vous rendre à Lille

Nouvelles mesures sanitaires en France: voici les changements si vous devez vous rendre à Lille
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

Drapeau rouge sur la France: pour éviter un nouvel emballement incontrôlé de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a imposé aux principales villes du pays un sévère tour de vis. Lille passe en "zone d'alerte renforcée".

Lille et sa métropole ont été placées en "zone d'alerte renforcée", selon le nouveau classement des autorités françaises. En effet, dans cette ville proche de nos frontières, le taux d'incidence dépasse les 150 cas de covid-19 pour 100.000 habitants. C'est plus que la moyenne française, qui s'élève à 95 cas de covid-19 pour 100.000 habitants. Dans la nouvelle définition du gouvernement, qui prône une gestion locale et des mesures adaptées à chaque endroit, les départements classés en rouge le sont selon trois niveaux: la zone d'alerte, où "le virus circule nettement", la zone d'alerte renforcée, où il "circule très fortement", et la zone d'alerte maximale, où "les conséquences sont déjà lourdes sur le système sanitaire".

Dès ce samedi 26 septembre, la jauge des rassemblements organisés est abaissée à 1.000 personnes (contre 5.000 auparavant). Les fêtes locales et étudiantes sont proscrites, tout comme les rassemblements de plus de dix personnes dans les lieux publics comme les parcs. Les salles de sport, gymnases et autres salles de fêtes ne pourront plus abriter d'activités festives ou associatives à partir de ce lundi 28 septembre.

Quant aux bars, ils devront être fermés à 22 heures, et ce à partir de ce lundi 28 septembre. 

Le télétravail doit être favorisé dans les entreprises. 

Seuls les enterrements échappent aux restrictions.

Selon le dernier bilan, en France, 13.072 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures. 783 malades du virus ont été nouvellement admis à l'hôpital entre mardi et mercredi, dont 130 en réanimation. 4.244 malades du Covid ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, dont 675 en réanimation.

Pour rappel, Lille se trouve dans le département du Nord, qui est classé en zone rouge par le Ministère belge des Affaires étrangères. Cela signifie que les voyages non-essentiels y sont strictement déconseillés à compter de ce vendredi 25 septembre.

 




 

Vos commentaires