En ce moment
 
 

Terrasses rouvertes à Valence, les gondoles naviguent de nouveau à Venise: l'Espagne et l'Italie poursuivent doucement leur déconfinement

Terrasses rouvertes à Valence, les gondoles naviguent de nouveau à Venise: l'Espagne et l'Italie poursuivent doucement leur déconfinement
©AFP
 
CORONAVIRUS
 

Alors que la Belgique entame une nouvelle phase de son déconfinement, ses voisins européens poursuivent le leur. Particulièrement touchés et parmi les premiers pays européens à avoir confiné leur population il y a plus de deux mois, l'Italie et l'Espagne retrouve prudemment un goût de liberté. Les tables réapparaissent sur les terrasses de Valence et les gondoles reprennent peu à peu du service à Venise.

La troisième phase du déconfinement est lancée chez nous ce lundi, comment se déroule-t-il dans le reste de l'Europe? Après deux mois d'inactivité, le personnel d'un restaurant de Valence ressort les tables en terrasse tout en respectant le distances de sécurité imposées par le gouvernement espagnol. La région est entrée à son tour dans la phase 1 du déconfinement. 

"Nous attendions ce jour avec impatience pour pouvoir sortir et profiter de la plage, confie une Valencienne. Elle est si proche, c'est un sentiment étranger d'être ici et de ne pas pouvoir en profiter". Comme 70 % de la population espagnole, les habitants de Valence peuvent désormais se réunir en famille ou entre amis maximum 10 personnes.

Ce n'est pas encore le cas des Madrilènes. La capitale n'est pas prête à affronter une nouvelle vague de contamination selon le gouvernement qui a malgré tout décidé de rouvrir les commerces afin de limiter l'impact économique de la pandémie. "Je pense que ça va rester très calme dans les rues. Certains viennent faire leur course mais la plupart sont des gens de la région qui promènent leur chien", observe un commerçant.

Les bateliers reprennent du service

Autre pays à poursuivre son déconfinement : l'Italie. Les célèbres gondoles poussées par des bateliers en marinière rayée bleu et blanc ont fait une timide réapparition lundi sur le grand canal de Venise, embarquant de très rares passagers pour traverser ce même canal, à défaut de pouvoir convoyer les touristes absents.

Equipés de masque et de gants chirurgicaux, deux bateliers ont embarqué dans la matinée à bord de leur bateau noir à la proue effilée un unique passager pour traverser le grand canal. Sur la gondole aussi, impossible d'échapper à la distanciation obligatoire, avec des emplacements espacés d'au moins un mètre et délimités au scotch sur le fond de l'embarcation.

La Basilique Saint-Pierre reçoit de nouveau des visiteurs

Les célèbres gondoles ont en théorie le droit de reprendre leurs activités, mais en l'absence de touristes dans la ville, il n'y a pas de clients et très peu en fait circulent sur les canaux ou sont occupées. Elles devraient reprendre l'essentiel de leur activité après la réouverture des frontières aux touristes européens, prévue le 3 juin.

Après deux mois d'enfermement pour juguler l'épidémie meurtrière de coronavirus, l'Italie est entrée lundi dans une nouvelle phase de son déconfinement, avec la réouverture des commerces et la reprise des messes dans le pays. Symbole de ce retour à une relative normalité, la basilique Saint-Pierre de Rome a rouvert ses portes aux visiteurs, très peu nombreux ce lundi matin alors que les touristes ont déserté depuis deux mois les rues de la ville éternelle.

 




 

Vos commentaires