En ce moment
 
 

Coronavirus: où en sont les Pays-Bas avec leur stratégie d'"immunité collective"?

Coronavirus: où en sont les Pays-Bas avec leur stratégie d'
©Belga
 
CORONAVIRUS
 

Les Pays-Bas déplorent pour la première fois le décès d'un jeune dans la vingtaine à cause du coronavirus, victime la plus jeune du pays jusqu'ici, a indiqué dimanche l'Institut national de la Santé publique et de l'Environnement (RIVM). La victime avait entre 25 et 29 ans et souffrait d'une "maladie sous-jacente". La date du décès et le lieu de résidence du jeune n'ont pas été précisés.

Parmi les décès notifiés au cours des 24 dernières heures, trois défunts étaient âgés de 25 à 50 ans. Tous souffraient d'une autre maladie. Les Pays-Bas déplorent 1.766 décès liés au coronavirus. Le nombre de Néerlandais soignés dans un service de soins intensifs a grimpé dimanche à 1.385, dont 24 sont hospitalisés en Allemagne. La capacité totale aux Pays-Bas s'établit à 2.400 lits, dont 505 sont destinés aux patients qui n'ont pas le coronavirus.

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

Voici les mesures prises jusqu'à fin avril

Les Pays-Bas avaient étendu mardi jusqu'au 28 avril, au plus tôt, les mesures de fermeture imposées aux écoles, aux restaurants et aux bars dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Le gouvernement néerlandais a décidé il y a deux semaines la fermeture des lieux publics, dont les fameux coffee-shop où il est possible d'acheter et de consommer du cannabis, ainsi que les sex-clubs et les maisons closes. 

Il a ensuite toutefois décidé d'autoriser la vente à emporter de cannabis, par crainte de laisser la place au commerce illégal. 

La semaine dernière, l'interdiction a été étendue à tous les rassemblements, dont notamment le championnat de football, jusqu'au 1er juin. 

Les autorités néerlandaises n'ont toutefois pas imposé le confinement général qui est actuellement en vigueur en Italie, Espagne, France ou Belgique. 

M. Rutte a réitéré son appel à la population à rester à la maison et a demandé à ne pas se rassembler, sans toutefois l'interdire. 

 




 

Vos commentaires