En ce moment
 
 

Les balades de l'été - LA GROTTE DE CRUPET: un monument religieux construit par les habitants du village

Les balades de l'été - LA GROTTE DE CRUPET: un monument religieux construit par les habitants du village
©RTLINFO
 
été belge
 

On poursuit notre série sur les idées de vacances 100% Belges, avec aujourd’hui, une grotte particulière du côté de Crupet, en province de Namur. Celle de Saint Antoine de Padoue. Les habitants du villages ont construit ce monument religieux il y a 120 ans.

Le lieu de culte présente des caractéristiques très spéciales : un amas de 300 tonnes de pierres assemblées dans un genre un peu chaotique avec des statues intégrées à la roche jusqu'à 15 mètres de haut. L'idée est née en 1900 dans la tête du prêtre du village. "Il a embrigadé tous les habitants, tous les hommes, le dimanche qui était leur jour de repos pour aller chercher les pierres de roche qui étaient dans les bois aux alentours et ériger la grotte petit à petit, raconte la responsable de l'office de tourisme d'Assesse. Ça a pris 3 années complètes".

Les caractéristiques du kitsch

La grotte constitue en quelque sorte un héritage de famille pour les villageois. "Ce sont nos ancêtres, nos grand-parents ou nos arrière-grands-pères qui ont construit cette grotte dont nous devons être fiers et dont nous devons nous occuper", témoigne une riveraine.

Pour 10.000 visiteurs chaque année, cette grotte pas comme les autres relèvent plutôt de la curiosité. Venu à la découverte de ce monument, Bart s'attendait à une cave à visiter avec un guide. "Non, non, va découvrir toi-même", lui a-t-on répondu.

Un lieu kitsch ? La responsable de l'office du tourisme assume : "C'est une grotte artificielle avec des statues des fausses stalactites, Saint Antoine sur son lit de mort donc ça donne toute une illusion. C'est ça les caractéristiques du kitsch".

La grotte de Saint Antoine de Padoue est également appelée la grotte du diable en raison de la statue à l'arrière. On y voit Saint Antoine chasser une représentation du diable. Une scène surprenante qui ferait presque oublié qu'il s'agit avant tout d'un lieu de culte et de pèlerinage. 

 




 

Vos commentaires