En ce moment
 
 

Levez les yeux tout ce mois de juillet: il vous faudrait 90 vies pour revoir la comète Neowise

 
 

Si vous aimez avoir la tête dans les étoiles, n'hésitez pas à lever les yeux au ciel pendant ce mois de juillet. Une comète y est particulièrement visible. Une sorte de boule de feu, très brillante, qui s'approche de nous, découverte il y a quelques mois à peine. Ne la ratez pas, elle ne devrait pas revenir avant... 6.800 ans

La comète Neowise est observable tout ce mois de juillet depuis la Belgique. Comme une boule de feu qui traverse la nuit, elle est particulièrement brillante et vient tout juste d’être découverte le 27 mars dernier. "On est très surpris parce qu'on ne s'y attendait pas, explique Emmanuel Jehin, astrophysicien FNRS-Université de Liège. Cette comète est passée au plus près du soleil le 3 juillet et depuis une semaine, elle fait un très joli spectacle dans le ciel du petit matin."

La dernière fois que les humains ont pu l’observer, les télescopes n’existaient pas encore. On construisait tout juste la dernière des trois pyramides de Gizeh. C’était il y a 4500 ans. Et pour la revoir, il faudra "attendre" encore plus longtemps. Son passage près de notre soleil devrait dévier sa trajectoire et la faire revenir seulement dans… 6800 ans !

La comète porte le nom du télescope qui l’a repérée : le téléscope spatial Neowise. Son nom scientifique est C/2020 F3.

Visible peu avant l'aube

Elle est particulièrement visible peu avant l’aube, en regardant vers le nord-est, bas sur l’horizon. "Le meilleur moment, c'est entre 2/3h du matin et le lever du soleil. Mais dans les jours et les semaines qui viennent, si la comète reste visible à l'oeil nu, il faudra plutôt regarder le soir, à peu près une heure après le coucher du soleil jusque minuit environ."

Elle passera au plus proche de la Terre le 23 juillet. "On estime que cette comète fait 2 à 3 kilomètres de diamètre. C'est un noyau de glace et de roche qui fond en passant à proximité du soleil. Les comètes viennent du fin fond du système solaire. Celle-ci a voyagé pendant plus de 3.000 ans pour s'approcher du soleil."

comete02

Outre ces photos que Pascal Bernaerts a prise à Elsenborn et qu’il nous a envoyées via Alertez-nous, la comète a été photographiée un peu partout en France, en Italie ou encore en Suisse.




 

Vos commentaires