En ce moment
 
 

Coronavirus: le point sur la pandémie

Coronavirus: le point sur la pandémie
La chancelière allemande Angela Merkel à son arrivée à une nouvelle réunion des dirigeants européens le 20 juillet 2020 à BruxellesFRANCOIS LENOIR
 

A découvrir

 

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Relance: l'UE a la peine -

Les dirigeants européens doivent poursuivre lundi après-midi leurs discussions sur un plan de relance post-coronavirus au quatrième jour d'un sommet marqué par une grande tension et de profondes dissensions.

Après une journée de discussions dimanche, poursuivie toute la nuit, la session entre les 27 dirigeants de l'UE a été suspendue lundi au petit matin. Face à la résistance des pays dits "frugaux" (Pays-Bas, Suède, Danemark, Autriche), le président du Conseil européen, Charles Michel, devrait proposer de revoir à la baisse - à 390 milliards d'euros, contre 500 initialement envisagés - la part des subventions dans le plan de relance de 750 milliards d'euros.

- France : masque obligatoire -

Quatre mois après avoir été jugé "inutile" par les autorités pour contenir l'épidémie de coronavirus, le port du masque en France, déjà obligatoire dans les transports en commun depuis le 11 mai, l'est désormais aussi dans les lieux publics clos. L'oublier pourra valoir une amende de 135 euros en cas d'infraction.

"Entre 400 et 500 clusters de coronavirus" sont actuellement recensés dans le pays, a précisé le ministre français de la Santé, appelant à maintenir une grande vigilance tout en soulignant qu'il ne s'agissait pas d'une "deuxième vague". Le taux de reproduction effectif, ou "R effectif", qui mesure le nombre moyen de personnes contaminées par un malade, s'établit à 1,2 contre 3 au pic de l'épidémie.

- Plus de 606.600 morts dans le monde

La pandémie a fait plus de 606.605 morts depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP lundi à 11H00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché avec 140.534 décès. Viennent ensuite le Brésil (79.488 morts), le Royaume-Uni (45.300), le Mexique (39.184) et l'Italie (35.045).

- Grande-Bretagne: accords sur les vaccins -

Le gouvernement britannique a annoncé lundi un accord portant sur 90 millions de doses de deux vaccins en cours de développement contre le Covid-19, celui de l'alliance germano-américaine BioNTech/Pfizer et du laboratoire français Valneva.

Ces accords viennent s'ajouter à un accord avec le groupe britannique AstraZeneca pour 100 millions de doses du vaccin que développe l'université d'Oxford, considéré comme parmi les plus prometteurs.

On ignore encore si ces vaccins fonctionneront et combien de doses seront nécessaires pour vacciner une même personne.

- Ralentissement des cas en Russie -

La Russie a enregistré lundi moins de 6.000 cas quotidiens de nouveau coronavirus, une première depuis fin avril pour le pays, quatrième dans le monde en nombre de contaminations.

Selon les statistiques officielles, 5.940 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés lors des dernières 24 heures, alors que depuis début juillet, le nombre de cas quotidiens était toujours supérieur à 6.000. Les 86 décès enregistrés lors des dernières 24 heures constituent aussi le chiffre le plus bas depuis début mai.

- Médicament prometteur -

Un médicament baptisé SNG001 réduirait de 79% le risque de développer une forme sévère de la maladie Covid-19, selon des résultats préliminaires dévoilés par le laboratoire britannique qui le produit, Synairgen.

Ce traitement inhalé utilise des interféron bêta, une protéine naturelle qui intervient dans la réponse de l'organisme contre les virus.

burs-jba/ber/sl




 

Vos commentaires