En ce moment
 
 

Stock de masques, soins de santé, crise: attaquée, Maggie De Block répond à tous les reproches qu'on lui fait (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

La Ministre fédérale de la Santé Maggie De Block répond à ses détracteurs qui lui font des reproches depuis le début de la crise du coronavirus en Belgique.

Depuis le début de la crise de coronavirus en Belgique, on fait trois reproches principaux à Maggie De Block, la Ministre fédérale de la Santé: elle a laissé détruire le stock stratégique de masques belges en 2017-2018 sans le renouveler, elle n'a pas assez investi dans la santé et elle a trop insisté sur le numerus clausus qui limite le nombre de médecins.

"Moi, je vois plutôt ce qu'on a fait", a répondu la Ministre fédérale de la Santé Maggie De Block lors de l'émission C'est pas tous les jours dimanche (RTL-TVI). "On a amélioré la qualité de notre système de soins de santé, on a créé un réseau et il y a maintenant une grande solidarité entre les hôpitaux du pays, on a un système de Search Capacity, on a créé des nouveaux lits pour le soins intensifs avec une vitesse jamais vue, etc. Les choses bien, je les vois aussi. Tout le reste...".

On lui reproche aussi de ne pas avoir anticipé la crise du coronavirus: "Comme tout le monde, on ne connaissait pas ce virus. On a toujours suivi les scientifiques autour du monde. Ce virus est plus dangereux que l'on aurait jamais pensé. Mais ce qui est important, c'est que nous avons pris des mesures avant d'avoir des patients dans nos hôpitaux. Nous avons pris toutes nos précautions depuis le mois de janvier, été très proactifs dans nos administrations, nos services et nos hôpitaux".

> Coronavirus en Belgique: les dernières infos

 




 

Vos commentaires