En ce moment
 
 

Les fêtes de mariage de cet été pourront-elles avoir lieu? "Il faut être honnête, c'est lors de ces événements que la transmission se fait"

 
RTL INFO répond à vos questions
 

Le coronavirus en Belgique modifie les grands projets de nombreuses personnes. Confinement oblige, Ilias et Leila ont dû reporter son mariage. Ils ne sont pas les seuls dans cette situation.

Le 11 avril 2020 aurait dû être le plus beau jour de la vie d'Ilias et Leila. Mais l'événement a été reporté. Des centaines de personnes à prévenir, 15 prestataires à annuler et trouver une nouvelle date qui convient à tout le monde, le 21 juin. Mais pourront-ils se marier ou devront-ils une fois de plus, reporter?

De nombreux couples vivent cette incertitude. Pourront-ils tous se dire "oui" cet été? Comment peuvent-ils assurer le bon déroulement de la journée? 

Dans "C'est pas tous les jours dimanche", Christophe Deborsu tentant, avec ses invités, d'obtenir une réponse. 

"La transmission de ce virus ne va pas se faire dans les supermarchés, où les gens respectent la distance"

Herman Goossens, microbiologiste à l’Université d’Anvers et coordinateur de la Plateforme européenne sur les pandémies, n'est pas très optimiste. "Je ne peux pas donner de réponse exacte, mais je peux quand même vous dire que la transmission de ce virus ne va pas se faire dans les supermarchés, les magasins de bricolage ou les jardineries, où les gens respectent la distance. Donc, il faut être honnête, la transmission va se faire surtout dans les types de mariage avec 200, 300 personnes ou dans des festivals par exemple".

Donc, ça risque d’être annulé encore un certain temps? Combien de temps?, insiste Christophe Deborsu.

"Je n’ai pas d’idée, mais il faut garder en tête que c’est là que la transmission se fait", souligne le microbiologiste. 

"Il ne faut pas faire des promesses qu’on ne saura pas tenir"

Du côté de Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, on ne veut pas donner de faux espoirs. "Je pense qu’il ne faut pas mentir aux citoyens. Il ne faut pas leur faire des promesses qu’on ne saura pas tenir. Ces sujets vont être abordés au conseil national de sécurité. Que ce soit les événements publics, petits, moyens, grands, que ce soit des événements privés comme les communions ou les mariages. Je pense qu’on ne fera pas nécessairement d’annonce vendredi, on y réfléchit."

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos

> CORONAVIRUS: toutes les infos

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation

 




 

Vos commentaires