En ce moment
 
 

Coronavirus - Ce restaurateur est à bout: "J’arrive à dormir avec des médicaments" (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

Dans l’émission "C’est pas tous les jours dimanche" de ce 24 mai, Christophe Deborsu recevait Elio Di Rupo, Ministre-Président wallon. La question primordiale actuellement : comment aider les concitoyens? Face au coronavirus, tout le monde est à bout. C’est le cas d’un restaurateur qui ne s’en sort plus financièrement.

A Jambes, Christophe Deborsu a rencontré un gérant de café-restaurant en difficulté à cause de la crise du coronavirus. "Je suis patron de café depuis 16 ans, je trouve ça dégueulasse tout le monde peut rouvrir, nous non. Nous, on est vraiment dans la merde. Cette maison m’appartient, j’ai 1780 euros pour mon crédit, et je touche 1614 euros alors que j’ai trois enfants et ma femme ne travaille pas. Je suis belge, mais je viens de Macédoine, en ex-Yougoslavie. On avait la guerre en Yougoslavie, je ne me sentais pas plus mal que maintenant." Lorsque Christophe Deborsu lui demande s’il parvient à dormir le soir, il répond: "Avec des médicaments… Heureusement, j’ai une petite réserve. Si je n’avais pas de réserve… Suicide. Que voulez-vous que je fasse."

La réponse d’Elio Di Rupo, ministre-président wallon, est qu’il faut donner de l’espoir. "La situation actuelle est une situation insupportable. Que ce soit pour les commerçants, pour les entreprises, pour tous les citoyens, il y a de la souffrance. Je le vois bien avec tous les contacts que j’ai, les gens n’en peuvent plus."

Au niveau des solutions, elles seront discutées lors du prochain conseil national de sécurité du 4 juin prochain. "Je voudrai vraiment que le message soit entendu à la fois pour les personnes de l’horeca, pour le monde culturel, sportif, pour tout à chacun de nos concitoyens: on ira le plus vite possible en fonction de la réalité de l’évolution de l’épidémie."

 




 

Vos commentaires