En ce moment
 
 

En pleine crise climatique, la Belgique toujours plus accro à la voiture: voitures de société et émissions CO2 en HAUSSE

En pleine crise climatique, la Belgique toujours plus accro à la voiture: voitures de société et émissions CO2 en HAUSSE
(c) AFP
 
 

Alors que tous les spécialistes s'accordent à dire qu'il faut réduire le transport automobile, afin d'améliorer la mobilité et surtout lutter contre le réchauffement climatique, la Belgique suit la tendance inverse. Parmi les causes possibles, l'achat de voitures plus grosses, peut-être favorisé par le système unique au monde de voitures de société dans notre pays, un avantage fiscal que propose toujours plus d'employeurs.

Les voitures de société sont en effet toujours plus nombreuses dans notre pays, informe ce mercredi L'Echo. "Selon les chiffres de la Febiac, la fédération automobile belge, les entreprises ont immatriculé l’an dernier le nombre record de 315.557 nouvelles voitures, soit près de 22.000 unités ou 7% de plus qu’en 2018. La part des voitures de sociétés dans les nouvelles ventes est passée l’an dernier de 53 à 57%. La vente de voitures de société est en augmentation pour la cinquième année consécutive", indique le journal économique.

Par ailleurs, la moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs immatriculés en 2019 en Belgique est à nouveau en hausse, ceci pour la deuxième année consécutive, rapporte L'Echo mardi. Auparavant, elles n'avaient pratiquement fait que baisser pendant plus de 20 ans. Une partie de l'augmentation pourrait être liée à la perte de part de marché du diesel en Belgique, ainsi que la taille des véhicules. Les SUV en l'occurrence représentent 39,1% des immatriculations belges en 2019, contre 36,5% en 2018 et 30% en 2017.




 

Vos commentaires