En ce moment
 
 

Dier Animal exclut Victoria Austraet, unique députée du parti

 
 

(Belga) Le bureau du parti Dier Animal, a exclu lundi soir sa mandataire Victoria Austraet, unique députée du parti, qui siège au parlement régional bruxellois. Il lui a demandé dans la foulée de rendre son siège à cette formation qui milite essentiellement pour le bien-être animal. Sans en préciser la nature, l'instance de ce parti antispéciste a fait état, dans un communiqué diffusé en fin de soirée, de "plusieurs situations problématiques mettant à mal les relations entre la mandataire et le parti lui-même".

Ces éléments ont été opposés à Mme Austraet, "en vue de trouver une solution", selon ce communiqué. Toutefois, "le bureau déplore qu'aucune solution n'ait été trouvée et dans ce contexte après consultation avec les sections locales, le bureau a été contraint d'exclure madame Austraet". Cette décision n'a pas été prise à la légère et est très difficile, a assuré à Belga Constance Adonis Villalon, présidente de la formation qui se présente comme premier parti animaliste unifié, national et bilingue en Belgique. "Les relations ne convergent pas du tout dans la même direction", a-t-elle ajouté, évoquant "plusieurs situations" sur lesquelles elle désire rester "discrète". "Nous le déplorons, car nous sommes un petit parti avec un seul siège. Donc si nous prenons une telle décision c'est qu'il y a eu des manquements graves". Fort de 5.113 voix (1,31%), Dier Animal a obtenu son premier siège au sein du parlement régional bruxellois lors des élections du 26 mai 2019. Mme Austraet a été "invitée à rendre son siège" mais "la décision lui revient", en vertu de la législation belge, a précisé la présidente. Si l'élue accepte de remettre son mandat, le siège de Dier Animal pourrait alors revenir au suppléant Yvan Beck. (Belga)




 

Vos commentaires