En ce moment
 
 

Des petits fauconneaux sont nés sur les toits d'églises bruxelloises (vidéo)

Des petits fauconneaux sont nés sur les toits d'églises bruxelloises (vidéo)
© Faucons pour tous
 
 

Les faucons pèlerins ont à nouveau élu domicile dans trois nids situés dans les clochers des églises de Bruxelles. Les premiers petits sont nés à l'église Saint-Job d'Uccle lundi dernier. A Saints-Michel-et-Gudule, de petits fauconneaux pointaient le bout de leur bec dimanche. Le premier fauconneau de l'année de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule a commencé à percer sa coquille, selon le musée des Sciences naturelles.

Le faucon pèlerin, un chasseur aérien

Comme nous l'expliquait Didier Vangheluwe, ornithologue à l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique, lors de la précédente éclosion, les sommets des églises sont des lieux idéaux pour la nidification de cette espèce.

"Le faucon pèlerin, c’est vraiment un super prédateur, ça veut dire qu’il se situe tout au sommet des chaînes alimentaires. Et en plus, c’est, par excellence, l’oiseau du ciel. C’est un chasseur aérien, un oiseau qui se nourrit uniquement d’autres oiseaux qu’il capture en vol. En établissant son nid à grande hauteur, il le préserve des prédateurs qui s’essayeraient à manger ses œufs ou ses fauconneaux, et d’autre part, il n’a qu’à se lancer dans le vide pour attraper un courant aérien et partir dans son domaine de prédilection, le ciel, pour essayer d’aller capturer ses proies et les ramener à ses fauconneaux", nous détaillait le spécialiste. 

Pour en savoir plus sur la nidification du faucon pélerin, cliquez-ici.

Via cette vidéo, vous pouvait retrouver la nidification du couple de faucons pèlerins qui a élu domicile dans le clocher de l'église Saint Job à Uccle. Un spectacle à vivre en direct grâce à une webcam installée.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.



 

Vos commentaires