En ce moment
 
 

Vélo gratuit dans les trains: trop de succès pour la nouvelle mesure, la SNCB change les règles

 
 

Le nombre de vélo embarqués dans les trains a augmenté de 80% par rapport à l’été passé! Jusqu’au 31 décembre, voyager avec son vélo dans les trains est gratuit. La SNCB est apparemment débordée par le succès de cette mesure. De nouvelles règles ont été instaurées.

Certains voyageurs ont été surpris ce matin, au moment d’embarquer. C’est le cas d’Anne et Bert. Avec leurs vélos, ils ont dû patienter un peu plus longtemps que prévu.

Circulation interdite aux heures de pointe pour certaines destinations 

"On doit partir une heure plus tard", explique Bert. "Nous prenons le train jusqu’à Gand pour aller jusqu’à la côté, on doit prendre le train de 12h03."

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 août, la SNCB a décidé de limiter l’accès des vélos aux heures de pointe pour certaines destinations. Vous ne pourrez pas embarquer votre vélo dans les trains qui arrivent avant 13 heures à la côte ou à Arlon. Pour les retours, vous ne pourrez pas monter dans le train entre 16 heures et 20 heures.

Il fallait limiter la présence de vélos car en juillet, les trains en étaient bondés.

De nombreuses plaintes de voyageurs

"On a beaucoup de plaintes des voyageurs, en particulier des personnes à mobilité réduite", explique Elisa Roux, porte-parole de la SNCB. "A côté de cela, cela pose de graves problèmes de sécurité en général mais aussi de sécurité sanitaire en particulier puisque trop de vélos, cela bloque l’accès aux portes mais aussi l’accès aux sanitaires qui sont fournis en eau et en savon."

L'accompagnateur a le dernier mot à toute heure

Attention : en cas de grande affluence, l’accompagnateur de train peut également refuser l’accès à toute heure, ce qui stresse un peu les usagers.

"Ce qui nous fait peur, c’est qu’il y a un nombre limité de vélos par train. A la base, on le prenait à Schuman, mais on s’est dit qu’on allait monter dedans à la gare du Midi afin d’être certains de sécuriser une place", explique un voyageur. 

Cette nouvelle réglementation ne concerne pas les vélos pliables, admis en toute circonstance pour autant qu’ils soient placés sous le siège.

Plus d'informations sur ces mesures sur le site de la SNCB.




 

Vos commentaires