En ce moment
 
 

Un Belge sur 5 a déjà annulé ses vacances d'été: "Personne ne sait à quelle sauce nous allons être mangés avec ce virus"

 
CORONAVIRUS
 

Un Belge sur cinq a déjà annulé un voyage prévu cet été, d'après un sondage d'Ipsos effectué auprès de plus de 2.100 personnes. Trois quarts des sondés pensent que leurs plans tomberont à l'eau en juillet et en août en raison de la crise sanitaire.

L'enquête a été réalisée juste avant le début des vacances de Pâques. D'après les résultats, les Belges se montrent plutôt pessimistes. Seul un quart des sondés pensent que leurs vacances se dérouleront comme prévu. Une personne sur cinq a déjà annulé un voyage.   

"Personne ne sait à quelle sauce nous allons être mangés", a expliqué Jean-Luc Han, vice-président de l'association des tour-opérateurs. "Mais pour l'instant, ce ne sont pas les chiffres que nous constatons: il n'y a pas beaucoup d'annulations dans les agences de voyage, qui fonctionnent à bureau fermé mais qu'on peut contacter".

Le secteur conseille aux voyageurs "de ne pas annuler tout de suite, d'attendre un peu les conseils, les avis, car on ne sait pas quels seront les pays qui seront ouverts, les compagnies qui vont opérer".

Si le voyage est toujours programmé, "il y aura des frais d'annulation". Mais si la destination se ferme ou si le vol s'annule, "on remboursera via les bons, comme prévu par le Ministère des Affaires économiques".

A la Côte et en Ardenne, en revanche, les réservations semblent plus nombreuses qu'au cours des années précédentes, selon le service de location d'appartements et de maisons de vacances Interhome. Une impression que confirme l'asbl Kusthotels, qui rassemble les hôtels de la Côte.

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos

> CORONAVIRUS: la carte mondiale de la propagation

 




 

Vos commentaires