En ce moment
 
 

Le Moniteur belge intervient: on peut finalement aller au restaurant à 10, mais...

Le Moniteur belge intervient: on peut finalement aller au restaurant à 10, mais...
© Pixabay
 
CORONAVIRUS
 

Notre bulle sociale, c’est-à-dire les personnes avec lesquelles nous pouvons entretenir des contacts rapprochés en plus de celles résidant avec nous, est réduite à 5 personnes dès aujourd'hui. Concrètement, nous ne pouvons voir que 5 personnes par foyer, toujours les mêmes et cela pour un mois. Il s'agit d'une mesure prise avec d'autres pour réduire la propagation du coronavirus.

En revanche, les rassemblements privés sont eux autorisés à maximum 10 personnes, en maintenant la distanciation sociale. Une question demeure toujours ce matin, peut-on se rendre à 10 personnes au restaurant ?

Pour les experts, c'est non, mais selon le Moniteur belge, les tables de 10 sont autorisées. Les restaurateurs et leurs clients sont perplexes.

Yves Van Laethem, le porte-parole interfédéral pour la lutte contre le coronavirus, apporte quelques précisions : "Au restaurant, on peut aller avec sa bulle des 5 sans aucun problème puisque là on peut avoir moins d’un mètre 50. Si on va au restaurant avec d’autres personnes, il faut pouvoir observer cette distance. Alors à 10, c’est parfois difficile d’avoir un mètre 50 entre les personnes et peu de restaurants s’y prêtent. Mais effectivement si on est deux ou à quatre avec d’autres personnes et qu’on a cette distance et qu’on suit toutes les précautions, rien n’empêche de voir d’autres personnes dans ce contexte-là."

Qui va contrôler ces règles?

Du côté des restaurateurs, on estime que les mesures sont floues. C’est ce qu’à indiqué Thierry Neyens, le président de la Fédération Horeca Wallonie, ce matin sur Bel RTL.

"Ces mesures sont contraignantes et sur le plan organisationnel, économique et financier, elles ont un impact considérable. Elles ne sont pas claires, donc nous avons sollicité l’appui du SPF économie, il y a une crainte par rapport aux contrôles, une crainte par rapport à la responsabilité que l’exploitant va endosser ou le client par rapport à cette bulle de 5 personnes".

Qui sera chargé de contrôler les tables, ce sera le restaurateur ?

"On n’a pas à nous immiscer dans la vie privée des clients, il y a toujours un risque et les contrôles devront être menés de manière objective, donc on a besoin de connaître le cadre dans lequel ces contrôles seraient organisés", a précisé Thierry Neyens.

 




 

Vos commentaires