En ce moment
 
 

Malgré des "ratés", toutes les écoles disposent désormais de masques en tissu selon la ministre de l'Education, Caroline Désir

Malgré des
© Image Belga
 
CORONAVIRUS

La ministre de l'Éducation Caroline Désir (PS) a reconnu mardi quelques "ratés" dans la distribution de masques de protection en tissu au sein des écoles en vue de la reprise partielle des cours du 18 mai, mais tous les établissements en disposent à présent, a-t-elle assuré.

"On peut se plaindre de certains ratés, mais on a réussi à équiper tout le monde dans une situation de marché hyper tendu", a-t-elle commenté en réponse à plusieurs questions de députés mardi en commission du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur la qualité parfois médiocre des masques réceptionnés par les directions.

Devant les députés, Mme Désir a expliqué que le gouvernement avait sollicité trois fournisseurs de masques en tissu pour un premier lot de 500.000 masques aux écoles en vue de la rentrée du 18 mai dernier. L'un d'eux, qui devait livrer à lui seul 300.000 masques, a toutefois fait savoir quelques jours avant l'échéance qu'il ne serait pas à même de respecter les délais fixés.

300.000 masques en retard de livraison 

Le gouvernement de la Fédération s'est alors tourné en urgence vers le ministre fédéral Philippe De Backer qui a pu fournir au pied levé 600.000 masques chirurgicaux en papier déclassés pour un usage en milieu hospitalier, mais toujours suffisamment protecteur pour un usage courant.

La Communauté germanophone a, elle, pu dépanner la FWB en lui offrant 50.000 masques en tissu très épais. Ces deux solutions ont dès lors permis la livraison des masques aux écoles le week-end précédent la rentrée du 18 mai.

"Toutes les écoles ont reçu le matériel (de protection) requis. L'insuffisance de masques n'a donc pu être la cause de la non-réouverture d'écoles", a-t-elle assuré. Certaines écoles avaient par ailleurs pu s'équiper préalablement par d'autres canaux (communaux, associations, etc.), a-t-elle ajouté. Les 300.000 masques en tissu en retard de livraison ont finalement pu être distribués les 23 et 24 mai, a conclu Mme Désir.

 

 

Vos commentaires