En ce moment
 
 

Les plus de 60 ans de plus en plus infectés par le coronavirus: "Les règles doivent devenir des marques de respect"

 
CORONAVIRUS
 

La hausse des contaminations ne concerne plus uniquement les jeunes. Les infections augmentent également de manière significative chez les plus de 60 ans. Les autorités sanitaires mettent en garde contre un certain relâchement des gestes barrières.

"On a quand même envie d’aller chez nos grands-parents, les voir, et un peu profiter surtout qu’ils ont une piscine." Il passera la journée chez ses grands-parents, mais Thao gardera son masque et ses distances.

"Des fois, ils ont envie de nous faire la bise, un câlin, ou quoi, parce que ça reste nos grands-parents. Mais nous, on refuse à chaque fois, forcément à contrecœur. Mais c’est prendre trop de risques. Pour moi, c’est mieux qu’on attende encore."

Joseph, lui, a trois petits-enfants et reste vigilant. "On ne s’embrasse plus et on se garde à distance. On essaie de pas avoir cette saloperie." Car avec le regain de contamination, les personnes à risque, comme les plus de 60 ans, pourraient rapidement augmenter le nombre des hospitalisations dans les prochains jours.

Des gestes barrières nécessaires

"Il faut faire attention d’être en bonne santé, prévient Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de lutte contre la Covid-19. Il faut prendre des précautions. Je pense que voir des gens à risque, comme des personnes âgées, maintenant doit se faire avec plus de précautions encore qu’on le faisait il y a deux semaines."

Même lorsqu’il fait beau dehors, il faut garder ses bons réflexes. "C’est long. C’est dur pour tout le monde, explique Benoit ramacker, porte-parole de la cellule de crise fédérale. C’est difficile peut-être pour certaines personnes par rapport à d’autres. Malgré les six mois, aujourd’hui c’est toujours nécessaire et ça le sera encore plusieurs semaines de respecter des règles de base qui vont devenir des habitudes, qui vont devenir des marques de respect envers les autres."

Le respect et la responsabilité de chacun; c’est sur ces valeurs que comptent le prochain conseil national de sécurité si la bulle des cinq venait à s’élargir de nouveau.

 




 

Vos commentaires