En ce moment
 
 

Les directeurs d'école préparent déjà la rentrée: "L'objectif est de récupérer tous les enfants", mais...

Les directeurs d'école préparent déjà la rentrée:
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

À un mois de la rentrée, les directeurs d'école sont déjà sur le pont avec une question : comment organiser le retour des élèves ? La circulaire validée en juin est toujours d'actualité. Tous les élèves de maternelle et de primaire doivent en théorie rentrer à plein temps. Pour les secondaires, cela dépendra de l'épidémie. Un code couleur évolutif en fonction de la situation sanitaire est mis en place :

Vert : Situation normale du point de vue sanitaire. Tous les élèves peuvent rentrer normalement. Scénario souhaitable mais peu probable.

Jaune : L'épidémie est contenue mais un risque de rebond existe. Pour les maternelles et primaires, les gestes barrières sont maintenus : distanciation physique, masque pour les enseignants, respect de la bulle de contact. Pour les secondaires, c’est la reprise en classe 4 jours par semaine (mercredi en enseignement à distance)

Orange : La situation s’est à nouveau détériorée. Rien ne change pour l’enseignement fondamental mais renfort des gestes barrières. En secondaire, les classes seront divisées en 2 et ils viendront en alternance.

Rouge : La deuxième vague est là. Mêmes dispositions que le scénario orange avec des mesures sanitaires encore plus strictes dans les établissements.

Ces scénarios peuvent varier d'une zone à l'autre. Le site Wallonie Bruxelles Enseignement mentionne aujourd'hui le scénario "jaune" comme le plus probable pour la rentrée. Mais il pourrait être actualisé compte tenu de la hausse du nombre de cas.

Pour le directeur Ghislain Maron, directeur de l'école d'Ohain dans le Brabant Wallon, l'un des enjeux principaux avant les cours est surtout d'accueillir tous les élèves : "Ne pas se fixer immédiatement sur le côté matière et enseignement dur mais avoir un cadre qui leur permet aussi d'exprimer comment ils ont vécu cette longue période sans socialisation ou d'école. Parce que l'école est un lieu de vie. L'objectif étant de récupérer tous les enfants car il est clair qu'à la rentrée tous les enfants devront rentrer, il n'est plus question d'avoir un choix pour les parents".

 




 

Vos commentaires