En ce moment
 
 

Le porte-parole du centre de crise apporte une précision cruciale: "Un barbecue à la maison, seulement avec la BULLE DE 5"

 
 

La notion d'évènement privé avec 10 personnes, un peu floue, est limitée à "un tour en vélo ou une balade dans un parc". Pas à une fête à la maison, parce que "il est impossible de garantir la distance de 1,5 m de manière constante".

Antoine Iseux, porte-parole du centre de crise, a reprécisé une nouvelle fois (et il y aura bientôt un FAQ sur le site info-coronavirus.be), ce que signifiait la bulle et de 5 et les activités à 10.

"A partir d'aujourd'hui et pour les 4 semaines à venir, donc jusqu'au 26 août, nous devons limiter nos contacts rapprochés. Il est demandé de limiter ces contacts à 5 personnes en dehors de notre foyer, quelle que soit la taille du foyer. Mais les enfants de moins de 12 ans ne rentrent pas en compte dans ces 5 personnes. Donc si vous choisissez votre frère, votre belle-sœur et leurs enfants, ça ne vaut que pour 2 personnes. Il s'agit d'un engagement mutuel: donc vous et votre frère ne pouvez pas être dans deux bulles différentes".

"Avec cette bulle sociale, durant 4 semaines, vous pouvez vous rencontrer à domicile ou dans des lieux accessibles au public. Le respect de la distance sociale et des autres mesures n'est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé quand cela est possible".

Peut-on voir d'autres personnes que celles de sa bulle ?

"C'est possible, mais uniquement et strictement si on respecte les règles d'or et les règles locales, et parmi celles-ci la distanciation physique. Vous pouvez voir des personnes (10 maximum) pour une promenade dans un parc, un tour à vélo, en respectant les distances. Par contre, un BBQ à la maison, un match de foot improvisé dans un parc, s'installer dans un café: ce n'est possible qu'avec la bulle de 5, car il n'est pas possible de respecter constamment la distance d'1,5 m".

Il précise: "Ces mesures sont dures, et on demande de faire des efforts pour limiter la propagation du virus, et non pour interpréter créativement ces mesures".




 

Vos commentaires