En ce moment
 
 

Guéri, le docteur Philippe Devos ressent encore les effets du coronavirus deux mois plus tard

Guéri, le docteur Philippe Devos ressent encore les effets du coronavirus deux mois plus tard
© RTL INFO
 
CORONAVIRUS

Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 15.272 personnes sont sorties de l'hôpital. Elles sont considérées comme guéries. Pourtant, des milliers de patients se plaignent de symptômes qui persistent plusieurs mois après avoir été infectés. Nous avons recueilli le témoignage de Linda, une patiente, et celui du docteur Philippe Devos.

72 jours après les premiers symptômes du coronavirus, Linda n’a toujours pas entièrement récupéré. Aujourd’hui, elle nous fait part de cette longue convalescence. "J'ai depuis le 13 mars des soucis intestinaux que je n'ai jamais eus de ma vie. Une espèce de petit dérèglement. Je ne suis pas complètement guérie tant que j'aurai ces petits soucis intestinaux mais je sens que ça va vers le mieux. Donc je pense que c'est une question de temps et que l'intestin est peut-être encore lié à cette anxiété générale", nous confie Linda.

Notre témoin nous parle d'anxiété, mais aussi de quelques lésions cutanées. "J'ai toujours une petite trace rouge là", nous dit-elle en montrant le bord de son œil droit.

Linda effectue donc un test sérologique pour savoir si elle a bien développé des anticorps qui pourraient lui garantir une certaine immunité. Elle nous lit le document qu'elle a reçu: "Immunisée, 3.4, mais plus bas on dit bien que ce résultat d'anticorps… qu'on ne connait pas la durée de validité de ces anticorps".

Des milliers de témoignages sur internet

Linda n’est pas la seule dans cette situation. Sur les réseaux sociaux, certains patients disent ressentir des symptômes des mois après leur infection. 8.300 témoignages ont été partagés en un mois sous le hashtag #aprèsJ60.

Philippe Devos, médecin et président du syndicat des médecins (Absym), a lui aussi contracté le virus. Il ressent encore des symptômes deux mois après. Mais selon lui, il n'y a rien d'inquiétant. "J'ai encore un petit peu de toux. Mais ça je sais que j'en ai encore pour un an avec un peu de tout donc ça ne me tracasse pas. Et au niveau digestif je tolère beaucoup moins l'alcool", explique M. Devos.

On sait que le coronavirus attaque des organes

Pour lui, la cicatrisation après contamination peut prendre du temps. "On sait que le coronavirus attaque des organes, principalement les poumons et le tube digestif. Et qu'il détruit des morceaux de ces organes-là. Donc la cicatrisation après est longue et elle peut prendre des mois", précise le docteur Devos.

Deux études sont en cours pour étudier de plus près les conséquences du coronavirus.

 

 

Vos commentaires