En ce moment
 
 

Galère pour se faire dépister du coronavirus: pour Emmanuel André, "les choses vont s'améliorer dans les prochains jours"

Galère pour se faire dépister du coronavirus: pour Emmanuel André,
 
CORONAVIRUS
 

A l'heure actuelle, environ 17.000 tests de dépistage coronavirus sont effectués chaque jour. Le ministre en charge de ces tests, Philippe De Bakker, annonce une nouvelle fois que la capacité devrait augmenter dans les prochaines semaines.

En tous cas, aujourd'hui, se faire tester semble relever du parcours du combattant. De nombreux témoignages nous sont parvenus via le bouton orange de l'application RTL info (voir notre exemple à Liège).

Entre certains médecins généralistes qui rechignent à faire les tests, et des hôpitaux qui ont stoppé les analyses, c'est loin d'être simple.

"Ce qui est extrêmement difficile avec cette épidémie, c'est l'organisation entre les médecins, les laboratoires : on passe d'un stress aigu à des phases beaucoup plus calmes où il y a très peu d'activité. C'est pour ça qu'on a entendu que certains centres de prélèvements avaient mis sur pause leurs activités. Maintenant, ça recommence, il faut tout réactiver", nous a confié Emmanuel André mardi matin.

"Aujourd'hui, dans les laboratoires, on a toujours une très grande capacité de test. Mais faire un test, c'est toute une logistique entre le prélèvement (médecin ou centre de prélèvement), le transport des échantillons, etc… Tout ça doit maintenant se réactiver. Je peux comprendre que certaines personnes ont eu des difficultés, mais les choses vont s'améliorer dans les prochains jours", conclut le virologue et ex-coordinateur du traçage Covid-19, ajoutant que "le dépistage est essentiel" et qu'il "faut l'utiliser" pour lutter contre le coronavirus.

 




 

Vos commentaires