En ce moment
 
 

Bonne nouvelle pour les indépendants: le droit passerelle de reprise d'activités, voici les montants et conditions

Bonne nouvelle pour les indépendants: le droit passerelle de reprise d'activités, voici les montants et conditions
©BELGA
 
CORONAVIRUS
 

Depuis le déconfinement entamé début mai, les activités reprennent progressivement en Belgique, y compris pour les indépendants. Toutefois le rythme n'est pas toujours le même qu'avant la crise, d'autant que le nombre de cas de coronavirus à la hausse implique un retour vers des mesures restrictives. Pour les indépendants dont la reprise reste difficile, il existe un droit passerelle "de reprise d'activité" dont les montants sont similaires à ceux du droit passerelle classique.

Conditions pour obtenir ce droit passerelle de reprise d'activité

Cette aide s'adresse aux indépendants ou aux conjoints aidants.

1. Votre activité était encore interdite ou limitée le 30 avril dernier, cela ne s'applique donc pas aux jardineries ou aux magasins de bricolage déjà ouverts à cette date, mais aux autres commerces de détails non alimentaires, coiffeurs, esthéticiens, l'horeca, les marchés et tout ce qui a pu rouvrir plus tard, notamment le 1er juillet. 

2. Votre chiffre d'affaires a perdu au moins 10 % au deuxième trimestre 2020 par rapport au deuxième trimestre 2019. Dans ce cas, contactez votre caisse d'assurance sociale qui vous donnera un formulaire à remplir. 

Cette aide est active jusqu'en août et pourra éventuellement être prolongée jusqu'à la fin de l'année.

Contact auprès de la caisse d'assurance sociale

Si vous répondez à ces conditions, il faut vous tourner vers votre caisse d'assurance sociale.

Fabian Hermans, traiteur dans l'événementiel a effectué ces démarches : "Certaines caisses demandent la preuve de la diminution du chiffre d'affaires". Il faut également fournir le code correspondant à son activité. "Il y a le code traiteur événementiel, le code restaurateur et petite restauration. Il ne faut pas se tromper et donner le bon code" relève Fabian. 

Cette aide reste la bienvenue pour les indépendants à l'activité encore fragile : "Les endroits où les restaurants tournent, il faut à nouveau réserver parce qu'il y a du monde. Mais quand on voit Bruxelles et son hyper-centre par exemple, je pense que c'est un véritable drame. Et donc c'est bien utile d'avoir encore une petite aide pour le premier mois", estime Christian Bouchat secrétaire régional FGTB-Horeca.

Pour de nombreux commerces, l'avenir immédiat n'est pas encore rassurant. Selon Christian Bouchat, "L'horeca frémis au regard de l'évolution des chiffres".

Droit passerelle: rappel du montant

Pour rappel, le droit passerelle classique permet aux indépendants actifs à titre principal qui interrompent leur activité de bénéficier d'une revenu de remplacement mensuel.

Droit passerelle classique comme droit passerelle de reprise d'activité sont fixés à 1.614,10 euros pour les indépendants avec famille à charge, 1.291,69 euros pour les autres.

 




 

Vos commentaires